José Nicolás de Azara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Azara.
José Nicolás de Azara par Anton Raphael Mengs

Don José Nicolás de Azara dit le « chevalier d'Azara » (5 décembre 1730, Barbunales en Aragon - 26 janvier 1804, Paris), est un diplomate et amateur d'art espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut longtemps ambassadeur d'Espagne près le Saint-Siège, où il exerça une grande influence et où il protégea de tout son pouvoir les savants et les artistes ; il était particulièrement lié avec le cardinal de Bernis et le peintre Anton Raphaël Mengs. Il était aussi actif dans la franc-maçonnerie[réf. nécessaire]. Chargé de l’ambassade d’Espagne en France en 1798, il signa pour son pays la Paix d’Amiens avant d’être disgracié en 1803. Il a traduit en espagnol la Vie de Cicéron de Conyers Middleton, Madrid 1790. On lui doit la publication des écrits de Mengs accompagnés d'une Vie de ce peintre. Son frère Félix de Azara (1746-1821) était un naturaliste.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.