José Eduardo Agualusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Eduardo Agualusa
Description de cette image, également commentée ci-après

José Eduardo Agualusa

Nom de naissance José Eduardo Agualusa
Naissance (55 ans)
Huambo, Angola
Nationalité Angolais
Pays de résidence Drapeau de l'Angola Angola
Profession

José Eduardo Agualusa, né en 1960 à Huambo (Angola), est un journaliste, écrivain et éditeur angolais.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Eduardo Agualusa étudie l'agronomie et la sylviculture à Lisbonne. Il écrit son premier roman, A Conjura, en 1989.

José Eduardo Agualusa a reçu trois bourses littéraires. La première en 1997 du Centro Nacional da Cultura pour la rédaction de Nação crioula (Nation créole). La deuxième lui permit un séjour de trois mois à Goa en 2000 où il écrivit Um estranho em Goa (Un étranger à Goa). En 2001 le Deutsche Akademischer Austausch Dienst l'invita à Berlin pour un séjour d'une année, pendant lequel il rédigea son roman, O ano em que Zumbi tomou o Rio (fr.: La guerre des anges »).

En 2006, José Eduardo Agualusa créa la maison d'édition brésilienne Lingua Geral dédiée exclusivement aux œuvres de langue portugaise.

Début 2009, José Eduardo Agualusa est invité en résidence d'auteur par la ville d'Amsterdam, une initiative commune de la Fondation néerlandaise pour la littérature et de la Fondation pour la production et la traduction de littérature néerlandaise. C'est ici que naquit son roman Barroco Tropical[1].

José Eduardo Agualusa a écrit trois pièces de théâtre : Génération W, Chovem amores na Rua do Matador en collaboration avec Mia Couto, et O monólogo. Il est membre de l'Union des écrivains angolais.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • A Conjura (roman, 1989)
  • D. Nicolau Água-Rosada e outras estórias verdadeiras e inverosímeis (contes, 1990)
  • O coração dos Bosques (poésie, 1991)
  • A feira dos assombrados (nouvelle, 1992)
  • Estação das Chuvas (roman, 1996)
  • Nação Crioula (roman, 1997)
  • Fronteiras Perdidas, contos para viajar (contes, 1999)
  • Um Estranho em Goa (roman, 2000)
  • Estranhões e Bizarrocos (litterature jeunesse, 2000)
  • A Substância do Amor e Outras Crónicas (chroniques, 2000)
  • O Homem que Parecia um Domingo (contes, 2002)
  • O Ano em que Zumbi Tomou o Rio (roman, 2002)
  • Catálogo de Sombras (contes, 2003)
  • O Vendedor de Passados (roman, 2004)
  • Manual Prático de Levitação (contes, 2005)
  • A girafa que comia estrelas (nouvelle, 2005)
  • Passageiros em Trânsito (contes, 2006)
  • O filho do vento (nouvelle, 2006)
  • As Mulheres do Meu Pai (roman, 2007)
  • Na rota das especiarias (guide, 2008)
  • Barroco Tropical (roman, 2009)
  • Milagrário Pessoal (roman, 2010)
  • Teoria geral do Esquecimento (roman, 2012)
  • A Educação Sentimental dos Pássaros (roman, 2012)
  • A vida no Céu (roman, 2013)
  • A Rainha Ginga (roman, 2014)
  • O Livro dos Camaleões (contes, 2015)

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • La Saison des fous. 2003, Gallimard (« Estação das Chuvas »)[2]
  • Le Marchand de passés. 2006, Métailié (« O Vendedor de Passados »)[3]
  • La Guerre des anges. 2007, Métailié (« O Ano em que Zumbi tomou o Rio »)
  • Les Femmes de mon père. 2009, Métailié (« As Mulheres de Meu Pai »)[4].
  • Barroco Tropical. 2011, Métaillé (« Barroco Tropical »).
  • Théorie générale de l’oubli. 2014, Métailié (« Teoria geral do esquecimento »)[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]