José Ballivián

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballivián.
José Ballivián
Bataille d'Ingavi 2.jpg
Ballivián passant en revue ses troupes, 1841
Fonction
Président de la Bolivie
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Crypte du musée San Francisco (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Parentèle
José Sebastián de Segurola (d) (grand-père maternel)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
signature de José Ballivián
signature

José Ballivián y Segurola (né à La Paz le mort à Rio de Janeiro le ) est un général et un homme politique bolivien. Il repousse une invasion péruvienne à la bataille d'Ingavi en 1841[1] et devient président de Bolivie le 27 septembre de cette même année jusqu'à sa chute le .

Politique[modifier | modifier le code]

En tant que 9e président de la Bolivie, il prolonge la politique de l'ancien président Andrés de Santa Cruz, notamment l'ouverture et le développement de l'Est (Oriente) du pays[1]. Il crée ainsi le département de Beni en 1842 et encourage les explorations menées par José Agustin Palacios de 1844 à 1846[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Daniel Dory, « Alcide d’Orbigny et la Bolivie (1825–1857) », Comptes Rendus Palevol, vol. 1, no 7,‎ , p. 491–498 (DOI 10.1016/S1631-0683(02)00052-0), section "5. La Bolivie après Santa Cruz". (accès payant)