José Aparicio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aparicio.
José Aparicio
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

José Aparicio est un peintre espagnol, né à Alicante le , mort à Madrid le . Dans l'atelier de Jacques-Louis David en 1799[1], voir la liste de ses condisciples à l'article Liste des élèves de Jacques-Louis David. Aparicio est le principal représentant du néoclassicisme en Espagne, on citera aussi comme artistes espagnols élèves de David: le sculpteur Don José Alvarez y Cubero, les peintres José de Madrazo y Agudo et Juan Antonio de Ribera.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Castres, musée Goya-Jaurés, Socrate enseignant, huile sur toile, 137 × 103 cm, signé et localisé, J. Aparicio Roma, dépôt en 1960 du musée des Beaux-arts de Lyon.
  • Paris, Académie nationale de Médecine, Épisode de la fièvre jaune à Valence, 1804,
  • Salt Lake City, Utah museum of fine Art, Portrait de Jean-Louis Reynier, 1806, huile sur toile, acheté grâce à The Marriner S. Eccles Foundation pour the Marriner S. Eccles Collection of Masterworks.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogue de l'exposition, Les élèves espagnols de David, Castres, musée Goya, 1989, page 21-38, ISBN 2-86723-043-8.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le registre des élèves de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts, Paris, nous apprend que Joseph Apparicio, âgé de 30 ans (?), demeure rue Fromenteau chez le citoyen Pajou, qu'il est pensionnaire d'Espagne et élève du citoyen David qui l'a présenté.