José Ángel Valente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valente.

José Ángel Valente

Naissance
Ourense, Drapeau : Royaume d'Espagne Espagne
Décès (à 71 ans)
Genève, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture espagnol et galicien

José Ángel Valente, né le à Ourense (Espagne), mort le (à 71 ans) à Genève (Suisse), est un poète espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • A modo de esperanza (1955) — Prix Adonáis de Poésie 1954.
  • Poemas a Lázaro (1960) — Prix de la Critique catalane 1960.
  • Sobre el lugar del canto (1963)
  • La memoria y los signos (1966)
  • Presentación y memorial para un monumento (1970)
  • Punto cero (1972) — poésies complètes.
  • Material memoria (1979)
  • Estancias (1980)
  • Tres lecciones de tinieblas (1980) — Prix de la Critique.
  • Sete cántigas de alén (1981) — poésie en galicien.
  • Mandorla (1982)
  • La piedra y el centro (1983) — essai.
  • El fulgor (1984)
  • Al dios del lugar (1989)
  • Variaciones sobre el pájaro y la red (1991) — essai.
  • No amanece el cantor (1992) — Prix national de Poésie 1993.
  • Las palabras de la tribu (1994) — essai.
  • Nadie (1996)
  • Fragmentos de un libro futuro (2000) — Prix national de littérature.

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • L'innocent, trad. Jacques Ancet, Maspero, 1978.
  • Trois leçons de ténèbres, trad. Jacques Ancet, Unes, 1985.
  • Material Memoria, trad. Jacques Ancet, Unes, 1986.
  • Intérieur avec figures, trad. Jacques Ancet, Unes, 1987.
  • L'Eclat, trad. Jacques Ancet, Unes, 1987.
  • La pierre et le centre (essais), trad. Jacques Ancet, José Corti, 1991.
  • La fin de l'âge d'argent, trad. Jacques Ancet, José Corti, 1992.
  • Mandorle, trad. Jacques Ancet, Unes, 1992.
  • Au dieu sans nom, trad. Jacques Ancet, José Corti, 1992.
  • Paysage avec des oiseaux jaunes, trad. Jacques Ancet, José Corti, 1994.
  • Lecture à Tenerife, trad. Jacques Ancet, Unes, 1995.
  • Chansons d'au-delà (traduit du galicien), trad. Jacques Ancet, Unes, 1995.
  • Variations sur l'oiseau et le filet (essais), trad. Jacques Ancet, José Corti, 1996.
  • Personne, trad. Jacques Ancet, Myriam Solal éd., 1997.
  • Communication sur le mur, trad. Jacques Ancet, Unes, 1997.
  • Trois leçons de ténèbres - Mandorle - L'Eclat, trad. Jacques Ancet, Poésie/Gallimard, 1998.
  • Poèmes à Lazare, trad. Laurence Viguié, La Différence, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]