José Ángel Valente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
José Ángel Valente
Description de l'image Jose Angel Valente.jpg.
Naissance
Ourense, Espagne
Décès (à 71 ans)
Genève, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture espagnol et galicien

José Ángel Valente (né le à Ourense (Espagne) et mort le à Genève (Suisse)) est un poète espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • A modo de esperanza, 1955
prix Adonáis de Poésie 1954
  • Poemas a Lázaro, 1960
prix de la Critique catalane 1960
  • Sobre el lugar del canto, 1963
  • La memoria y los signos, 1966
  • Presentación y memorial para un monumento, 1970
  • Punto cero, 1972
poésies complètes
  • Material memoria, 1979
  • Estancias (1980)
  • Tres lecciones de tinieblas, 1980
prix de la Critique
  • Sete cántigas de alén, 1981
poésie en galicien
  • Mandorla, 1982
  • Desaparicion Figuras, enrichi de douze lithographies originales de Paul Rebeyrolle, Editart, Genève, 1982
  • La piedra y el centro, 1983
essai
  • El fulgor, 1984
  • Al dios del lugar, 1989
  • Variaciones sobre el pájaro y la red, 1991
essai
  • No amanece el cantor, 1992
prix national de Poésie 1993
  • Las palabras de la tribu, 1994
essai
  • Nadie, 1996
  • Fragmentos de un libro futuro, 2000
prix national de littérature

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

  • L'innocent, trad. Jacques Ancet, Maspero, 1978.
  • Trois leçons de ténèbres, trad. Jacques Ancet, Unes, 1985.
  • Material Memoria, trad. Jacques Ancet, Unes, 1986.
  • Intérieur avec figures, trad. Jacques Ancet, Unes, 1987.
  • L'Eclat, trad. Jacques Ancet, Unes, 1987.
  • La pierre et le centre (essais), trad. Jacques Ancet, José Corti, 1991.
  • La fin de l'âge d'argent, trad. Jacques Ancet, José Corti, 1992.
  • Mandorle, trad. Jacques Ancet, Unes, 1992.
  • Au dieu sans nom, trad. Jacques Ancet, José Corti, 1992.
  • Paysage avec des oiseaux jaunes, trad. Jacques Ancet, José Corti, 1994.
  • Lecture à Tenerife, trad. Jacques Ancet, Unes, 1995.
  • Chansons d'au-delà (traduit du galicien), trad. Jacques Ancet, Unes, 1995.
  • Variations sur l'oiseau et le filet (essais), trad. Jacques Ancet, José Corti, 1996.
  • Personne, trad. Jacques Ancet, Myriam Solal éd., 1997.
  • Communication sur le mur, trad. Jacques Ancet, Unes, 1997.
  • Trois leçons de ténèbres - Mandorle - L'Eclat, trad. Jacques Ancet, Poésie/Gallimard, 1998.
  • Poèmes à Lazare, trad. Laurence Viguié, La Différence, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]