Joropo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Groupe jouant du joropo à Caracas

Le joropo est un genre musical traditionnel typique du Venezuela et de Colombie. tres festif, qui utilise généralement la harpe, le cuatro, les maracas et la guitare. Ce genre intègre des influences africaines et européennes.

La chanson "Alma Llanera", très connue au Venezuela, est un joropo.

C'est au début du XVIIIe siècle que les "llaneros", habitant la région des Llanos, commencèrent à utiliser le mot “joropo” au lieu du mot "fandango", qu'ils utilisaient jusque-là pour désigner leurs musique et danse.

On distingue trois types de joropo: le joropo llanero, le joropo central, et le joropo oriental.

  • Le joropo llanero se joue avec une harpe aux cordes de nylon, une bandola llanera, un cuatro, et des maracas.
  • Le joropo central se joue avec une harpe aux cordes en métal, des maracas, et le chant.
  • Le joropo oriental intègre des instruments supplémentaires, comme la guitarde, la mandoline, la bandola oriental et quelquefois l'accordéon.

Il se compose d'une partie lente ou le couple se promène, puis d'une partie plus rapide ou le rythme s'accélère sous la conduite de la harpe.

Il y a près d'une trentaine de forme de joropo. Une d'entre elles est le pajarillo qui se distingue par sa suite de 4 accords mineurs : il n'existe que deux formes de ce type sur les trentes. On retrouve ce pajarillo dans un morceau de la musique classique vénézuellienne "Fuga con pajarillo"d'Aldemaro Romero à la 3e minute, avec l'entrée de la harpe, du cuatro, des maracas et de la contrebasse.

La page espagnole propose une discographie et un extrait.

Actuellement, le joropo désigne de plus en plus la danse (la musique est support, répétitif) et le pajarillo le genre musical (partie soliste importante, à la harpe ou au bandola)

Hugo Chavez l'avait imposé lors des cérémonies officielles[1]

Instruments[modifier | modifier le code]

Cuatro : l'instrument typique du venezuela, assure la rytmique avec un jeu tres percussif rappelant les maracas

Harpe llanera : harpe très légère adaptée au transport (entre 7 et 8 kg seulement). Elle voyageait à cheval dans la plaine

Bandola : remplace la harpe pour la mélodie

Contrebasse : pour assurer les basses en l'absence de la harpe ou les renforcer.

Références[modifier | modifier le code]