Koke (football, 1992)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jorge Resurrección Merodio)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koke.
Koke
Koke Resurrección - 01.jpg
Koke avec l'Atletico Madrid.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Atlético Madrid
Numéro 6
Biographie
Nom Jorge Resurrección Merodio
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (24 ans)
Lieu Madrid (Espagne)
Taille 1,76 m (5 9)[1]
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
2000-2008 Drapeau : Espagne Atlético Madrid
Parcours amateur
Saisons Club
2008-2011 Drapeau : Espagne Atlético Madrid B 066 0(7)[2]
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2009- Drapeau : Espagne Atlético Madrid 261 (22)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Espagne Espagne -17 ans 021 0(6)
2010-2011 Drapeau : Espagne Espagne -19 ans 009 0(0)
2011 Drapeau : Espagne Espagne -20 ans 005 0(1)
2011-2014 Drapeau : Espagne Espagne espoirs 012 0(1)
2013- Drapeau : Espagne Espagne 030 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Koke de son vrai nom Jorge Resurrección Merodio est un footballeur espagnol né le à Madrid en Espagne. Il joue actuellement au poste de milieu dans le club espagnol de l'Atlético Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Atlético Madrid[modifier | modifier le code]

Koke est né à Madrid. Il fait ses débuts dans le centre de formation de l'Atlético Madrid à huit ans. A 16 ans, Koke dispute son premier match avec l'équipe B de l'Atlético durant la saison 2008-2009. Le 19 septembre 2009, le jeune madrilène débute en équipe première, en remplaçant Paulo Assunção en seconde mi-temps du match face au FC Barcelone qui se termine par une défaite 5-2. Il joue son second match professionnel contre l'UD Almeria, et participe à deux autres matchs au cours de la saison.

Le 6 janvier 2011 , Koke découvre la Copa del Rey pendant le match retour du second tour face à l'Espanyol Barcelone. Les Colchoneros parviennent à se qualifier pour les quarts de finale de la compétition à la suite du nul obtenu contre les barcelonais. Le 3 février 2011, il renouvelle son contrat avec le club jusqu'en 2016. Le 26 février 2011, il marque son premier but en championnat pour l'Atlético contre le FC Séville, en reprenant de la tête un centre de Diego Forlán. Il termine sa première saison complète avec 17 matchs et deux buts. Son équipe parvient à se qualifier pour la Ligue Europa en terminant septième du championnat.

Au cours de la saison 2011-2012, Koke devient un membre important au milieu de terrain de l'Atlético. Le 25 août 2011, il remplace Mario Suárez à la 67e minute du dernier tour des qualification de la Ligue Europa contre le Vitoria Guimarães. Cette rencontre se termine par une victoire 4-0 et permet aux madrilènes de se qualifier pour la phase de groupes. Le 29 avril 2012, il inscrit son premier but en championnat de la saison, en ouvrant le score à la 62e minute, lors d'un match nul 2-2 contre le Real Betis. Le 9 mai 2012, il soulève le premier titre de sa carrière en remportant la Ligue Europa à Bucarest face aux basques de l'Athletic Bilbao. Il joue 13 matchs durant cette compétition, et rentre en jeu à la 89e minute de la finale gagnée 3-0 par les blancs et rouges.

La saison 2012-2013, le départ de Diego facilite l'intégration de Koke dans l'équipe de départ de l'Atlético. Il est un acteur important de la troisième place obtenue par son club, derrière le FC Barcelone et le Real Madrid. Le 10 mars 2013, Koke joue son 100e match sous les couleurs madrilènes. Le 17 mai, l'Atlético gagne la Copa del Rey au Stade Santiago Bernabéu contre son rival de madrilène. Il confirme son statut de titulaire en commençant 38 des 48 matchs auxquels il a participé et inscrivant 3 buts. Le milieu de terrain se révèle doué dans l'exercice des coups de pieds arrêtés.

Le 1er septembre 2013, au début de la saison 2013-2014, Koke marque son premier but de la saison, en contribuant à une victoire à l'extérieur 2-1 sur la Real Sociedad. Le 3 septembre 2013, il prolonge son contrat avec l'Atlético jusqu'en 2018. En octobre, il est élu « Joueur de Liga du mois » à la suite de ses bonnes performances, en même temps que son entraîneur Diego Simeone qui remporte le trophée de l'« Entraîneur de Liga du mois ». Le 26 janvier 2014, il joue son 100e match en Liga. Le 3 mars 2014, il marque un but lors du derby face au Real Madrid qui se solde par un nul 2-2. Le 9 avril 2014, Koke marque son premier but en Ligue des champions, qui est de plus important puisqu'il envoie les siens en demi-finale de la compétition après s’être imposé 1-0 en quart contre le FC Barcelone. Le 24 mai 2014, les Colchoneros perdent la finale de la coupe aux grandes oreilles face au Real Madrid 4-1. Le Real est mené 1-0 lorsque Sergio Ramos égalise à quelques minutes de la fin du temps réglementaire d'une tête. Durant les prolongations, les Merengue inscrivent trois buts de plus face à un Atlético épuisé. Le dernier jour du championnat, le match nul contre les blaugranas permet à l'Atlético de conserver trois points d'avances sur les catalans et de remporter le championnat qui lui échappé depuis 18 ans. Il termine la saison avec 14 passes décisives derrière Ángel Di María. Il est candidat au prix LFP du meilleur milieu offensif, qui est remporté par Andrés Iniesta. Il devient, au fil de la saison, un rouage important du jeu de l'Atlético, en mettant sa qualité de passe au service des attaquants.

Lors de la saison 2014-2015, Koke signe un nouveau contrat de cinq ans avec l'Atlético. Le 4 novembre 2014, il est nommé « Homme du match » lors d'un match de Ligue des champions face au Malmö FF, marquant le premier but d'une victoire 2-0. Lors des tirs aux buts contre le Bayer Leverkusen, en huitièmes de finale de Ligue des champions, il voit son tir arrêté par le gardien adverse Bernd Leno, mais son équipe finit par s'imposer.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Le 14 août 2013, il est convoqué par Vicente del Bosque avec l'équipe nationale espagnole pour jouer un match amical à Guayaquil contre l'Équateur. Au cours de ce match, il remplace à la 78e minute Santi Cazorla.

Le 31 mai 2014, la liste officielle des joueurs sélectionnés pour joueur la Coupe du monde 2014 inclut Koke. La Roja est défaite dès le premier match, sur le score fleuve de 5-1 face aux Pays-Bas, alors qu'elle avait ouvert le score sur penalty en début de match. Elle perd son second match 2-0 face au Chili et se retrouve donc éliminée au premier tour. Koke est titulaire lors de la victoire 3-0 contre l'Australie.

Membre d'une liste provisoire de 25 joueurs espagnols sélectionnés pour disputer l'Euro 2016[3], il fait partie de la liste définitive de 23 joueurs annoncée le 31 mai[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Koke au 19 septembre 2016[5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : Espagne Espagne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 4 0 0 0 0 0 - - - - - - - - - - - - - 4 0 0
2010-2011 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 17 2 1 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 19 2 1
2011-2012 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 25 2 3 2 0 0 - - - C3 13 0 2 - - - - - - 40 2 5
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 33 3 9 7 0 1 - - - C3 7 0 1 1 0 0 - - - 48 3 11
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 36 6 13 7 0 2 2 0 0 C1 13 1 2 - - - 10 0 0 68 7 17
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 34 2 10 4 0 2 2 0 1 C1 9 2 4 - - - 7 0 2 56 4 19
2015-2016 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 35 5 14 5 0 1 - - - C1 11 0 1 - - - 7 0 0 58 5 16
2016-2017 Drapeau de l'Espagne Atlético Madrid Liga 11 1 2 0 0 0 - - - C1 4 0 0 - - - 5 0 0 20 1 2
Total sur la carrière 195 21 52 27 0 6 4 0 1 - 57 3 10 1 0 0 29 0 2 313 24 71

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :