Jordie Barrett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jordie Barrett

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Jordie Matthew Barrett
Naissance (24 ans)
à New Plymouth (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,96 m (6 5)
Surnom Udon[1]
Poste Centre, arrière, ailier, demi d'ouverture
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2016
2017-
2017-
Canterbury
Taranaki
Hurricanes
12 (123)
2 (22)
60 (366)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2016
2017-
Nouvelle-Zélande -20
Nouvelle-Zélande
7 (76)
20 (83)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 31 octobre 2020.

Jordie Matthew Barrett est un joueur international néo-zélandais de rugby à XV évoluant aux postes de premier centre, d'arrière, d'ailier ou d'ouvreur. Il joue avec Taranaki en Mitre 10 Cup et avec les Hurricanes en Super Rugby. Il dispute la Coupe du monde 2019 au Japon avec ses frères Beauden et Scott.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à New Plymouth, Taranaki, Jordie Barrett est issu d'une grande famille de joueurs de rugby. Il est le fils de Kevin Barrett, ancien joueur de Taranaki et des Hurricanes, et le frère cadet du troisième ligne Kane, du demi d'ouverture Beauden et du deuxième ligne Scott. Il évolue aux Hurricanes.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2016, il est sélectionné avec l'équipe de Nouvelle-Zélande des moins de 20 ans pour disputer le championnat du monde junior se déroulant en Angleterre[2]. Les Baby Blacks et Jordie Barrett terminent la compétition à la cinquième place.

La même année, il intègre la sélection de Canterbury pour disputer la Mitre 10 Cup. Il dispute le premier match de la saison en tant que remplaçant, puis il est titularisé pour la seconde journée de championnat contre Tasman, match au cours duquel il inscrit 25 points dont un essai[3]. À la fin de la saison, il remporte la compétition en passant cinq transformations et une pénalité en finale[4]. En 12 rencontres, il aura inscrit 123 points et marqué 5 essais[5].

Fin 2016, il est convoqué en équipe nationale senior pour la tournée de novembre des All Blacks en qualité « d'apprenti »[6]. Il est le second joueur à bénéficier de ce statut après Ardie Savea en 2013[7]. Il est recruté par les Hurricanes à partir de la saison 2017 de Super Rugby où il rejoint son grand frère, Beauden[8]. Dans la foulée, il signe avec Taranaki un contrat d'une durée de deux ans pour jouer en NPC[9]. En , il gagne le titre de meilleur joueur de la Mitre 10 Cup 2016[10].

Au début de , Jordie participe au Brisbane Global Tens, rencontre de rugby à 10 regroupant 16 équipes de diverses compétitions internationales et servant de préparation au Super Rugby pour les franchises néo-zélandaises[11]. À la suite d'une blessure de Nehe Milner-Skudder, il est titularisé au poste d'arrière pour le premier match de la saison 2017 opposant les Hurricanes aux Sunwolves[12].

Courant , il est nommé dans le groupe élargi des All Blacks afin de participer au tour des Lions britanniques et irlandais. Le , il fait ses débuts depuis le banc (62e) contre les Samoa au cours d'un match de préparation. Le , il débute le troisième et dernier match du tour des Lions au poste d'arrière, n'ayant qu'une cape à son actif à l'instar de son coéquipier des Hurricanes, Ngani Laumape. Il marque à cette occasion son premier essai international (36e), après avoir participé à l'essai de Laumape (13e). C'est également au cours de ce match que trois frères (Beauden, Jordie, Scott) figurent en même temps sur le terrain pour la première fois de l'histoire des All Blacks.

En , il est retenu dans le groupe de 31 joueurs sélectionné pour disputer la Coupe du monde au Japon[13].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Jordie Barrett, présenté comme un génie précoce, est un joueur éclectique, et est capable de jouer à de nombreux postes chez les arrières. Du fait de sa polyvalence, il n'est pas rare de le voir évoluer à différentes positions au sein d'un match en fonction des attentes de ses entraîneurs[14].

Son poste de prédilection est celui de premier centre, où il est capable de distribuer le ballon avec aise, de franchir la ligne d'avantage ou encore d'utiliser son jeu au pied pour exploiter les intervalles qu'offre la défense adverse. Ses passes, en particulier, sont un des atouts de son jeu. Variées, puissantes et précises, elles surprennent l'opposition et créent des possibilités d'attaque pour ses coéquipiers. Sa grande stature (1 mètre 96) et son agilité en font un plaqueur relativement rugueux, à l'instar de son frère Scott[15].

Le poste qui lui est souvent préféré reste pourtant celui d'arrière. Ses dégagements, sa lecture du jeu, son positionnement et ses capacités de contre-attaque sont particulièrement appréciées dans les équipes où il évolue. On lui associe souvent - à tort - une vitesse comparable à celle de son aîné Beauden. Contrairement à ce dernier qui possède une forte accélération, Jordie a une longue foulée et une lecture du jeu qui lui permettent de "glisser" dans la défense adverse, ce qui le rend difficile à arrêter[16]. Plaqué, il est toutefois capable de délivrer des passes après contact, véritables prolongements de son jeu au poste de centre[17].

Il s'agit aussi d'un tireur sûr face aux perches, et il est souvent préféré à son frère Beauden pour marquer des pénalités ou des conversions au profit des Hurricanes[18].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

  • Meilleur joueur de la Mitre 10 Cup 2016
  • Meilleur jeune joueur néo-zélandais 2016[19]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Au , Jordie Barrett compte 12 capes en équipe de Nouvelle-Zélande, dont 8 en tant que titulaire, depuis le contre l'équipe des Samoa à Auckland[20]. Il inscrit 42 points (8 essais, 1 transformation)[20].

Il participe à deux éditions du Rugby Championship, en 2018 et 2019. Il dispute trois rencontres dans cette compétition[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Players A-Z », sur www.hurricanes.co.nz, (consulté le )
  2. « Beauden Barrett's younger brother Jordie jets off to Europe for junior World Cup », sur Stuff (consulté le )
  3. New Zealand Herald, « Rugby: Canterbury thrash Tasman in Mitre 10 Cup », sur m.nzherald.co.nz (consulté le )
  4. « Canterbury win eighth NPC title since 2008 after beating Tasman in Christchurch », sur Stuff (consulté le )
  5. SARL It's rugby, « Rugby - Fiche joueur - Statistiques en club », sur www.itsrugby.fr (consulté le )
  6. (en) Patrick McKendry, Gregor Paul, Nigel Yalden, « Rugby: The 10 most pressing All Blacks questions », New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « Teenage star and three Barretts in ABs squad », Radio New Zealand,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Jordie Barrett signs multi-year deal with Hurricanes to join brother Beauden », sur Stuff (consulté le )
  9. « Jordie Barrett signs with Taranaki », Newshub,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Barrett brothers and All Blacks clean up at New Zealand Rugby awards », sur Stuff (consulté le )
  11. (en) Alex McLeod, « All you need to know: Brisbane Global Tens », New Zealand Herald,‎ (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le )
  12. « Nehe Milner-Skudder ruled out of Hurricanes opening Super Rugby match », sur Stuff (consulté le )
  13. (en) « Rugby World Cup: All Blacks drop Owen Franks from squad », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le )
  14. (en) « Jordie Barrett dilemma for All Blacks », Sport24,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. « Double reason to celebrate for Jordie and Scott Barrett after beating Counties Manukau », sur Stuff (consulté le )
  16. (en-GB) « Five Reasons To Get Excited About The 2017 All Blacks Season », sur www.punditarena.com (consulté le )
  17. (en-GB) « A Horrifying Backline The All Blacks Could Unleash Against The Lions - Pundit Arena », sur www.punditarena.com (consulté le )
  18. (en) « The 2016 Mitre 10 Cup XV », sur Mitre10 Cup (consulté le )
  19. (en) « Barrett crowned New Zealand's best », sur sport24.co.za, (consulté le )
  20. a et b (en) « Jordie Barrett : Match List », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le ).
  21. (en) « Jordie Barrett : The Rugby Championship », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le ).
  22. (en) « Jordie Barrett », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]