Jonchery-sur-Vesle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonchery (homonymie) et Vesle (homonymie).

Jonchery-sur-Vesle
Jonchery-sur-Vesle
La mairie.
Blason de Jonchery-sur-Vesle
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Reims
Canton Fismes-Montagne de Reims
Intercommunalité Communauté urbaine du Grand Reims
Maire
Mandat
Michel Hannotin
2014-2020
Code postal 51140
Code commune 51308
Démographie
Gentilé Joncavidulien
Population
municipale
1 846 hab. (2015 en diminution de 6,29 % par rapport à 2010)
Densité 577 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 17′ 13″ nord, 3° 48′ 56″ est
Altitude Min. 65 m
Max. 145 m
Superficie 3,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte administrative de la Marne
City locator 14.svg
Jonchery-sur-Vesle

Géolocalisation sur la carte : Marne

Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Jonchery-sur-Vesle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jonchery-sur-Vesle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jonchery-sur-Vesle
Liens
Site web joncherysurvesle.com

Jonchery-sur-Vesle est une commune française, située dans le département de la Marne et la région Grand Est. Elle est traversée par la route touristique du Champagne ainsi que par la Vesle.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce village est situé à l'ouest de Reims, le long de la route nationale 31 ou (E46) reliant Rouen à Reims, et traversé par la rivière la Vesle, affluente de l'Aisne. Il est desservi par la ligne de Soissons à Givet qui s'arrête à la gare de la commune.

Communes limitrophes de Jonchery-sur-Vesle
Montigny-sur-Vesle Prouilly
Jonchery-sur-Vesle
Vandeuil Branscourt Courcelles-Sapicourt

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune vient du latin juncetum, le lieu où poussent les joncs, encore facilement identifiable dans les termes français « joncheraie » ou « jonchère », du même sens.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la 5e armée française installe son QG provisoire dans la commune. Le jour-même, une patrouille du 310e régiment d'infanterie arrête une voiture allemande, à l'intérieur de laquelle un officier détenait une carte de l'avance de la 1re armée (Allemagne). L'ordre de bataille était clairement défini, toute l'armée devait prendre la direction du sud-ouest[1]. Elle contourne ensuite Paris par l'est, quand elle est arrêtée à une vingtaine de kilomètres de la capitale, durant la première bataille de la Marne.

Le , au-dessus du point de jonction des communes de Jonchery-sur-Vesle, de Prouilly et de Muizon, s'est déroulé le premier combat aérien avec avion abattu de l’histoire mondiale de l’aviation militaire, remporté par le Voisin du pilote Joseph Frantz et de l’observateur Louis Quenault contre un Aviatik allemand.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune, antérieurement membre de la communauté de communes des Deux Vallées du Canton de Fismes, fait partie, depuis le 1er janvier 2014, de la communauté de communes Fismes Ardre et Vesle.

En effet, conformément au schéma départemental de coopération intercommunale de la Marne du 15 décembre 2011[2], les anciennes communautés de communes CC des Deux Vallées du Canton de Fismes (9 communes) et CC Ardre et Vesle (11 communes) ont fusionné par arrêté préfectoral du 23 mai 2013, afin de former à compter du 1er janvier 2014 la nouvelle communauté de communes Fismes Ardre et Vesle[3].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1875 après 1879 Flamand [4]    
1904 ? Liénart    
2001 en cours
(au 4 juillet 2014)
Michel Hannotin   Réélu pour le mandat 2014-2020[5],[6]

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Jonchery-sur-Vesle sont appelés les joncaviduliens[7].


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2015, la commune comptait 1 846 habitants[Note 1], en diminution de 6,29 % par rapport à 2010 (Marne : +1,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
347430433409531592562566624
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
552570573544573611633605597
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
601636631705756758735718674
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
7327679511 4651 6611 8361 9101 9771 856
2015 - - - - - - - -
1 846--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le parc Charles-de-Gaulle. Il s'agit de l'ancien parc du château, mais il ne reste plus de trace de l'ancien parc[12] ;
  • Le cimetière militaire britannique ; qui recense 366 soldats dont 266 anonymes.
  • L'église Saint-Georges fait partie de la paroisse Rives de Vesle dans le diocèse de Reims[13]. Elle abritait une peinture sur toile de Van Mol, La Descente de Croix, datant du XVIIe siècle. Le tableau était classé monument historique, mais il a disparu durant la Première Guerre mondiale[14].

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Œuvres liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jean Echenoz situe le crash de l'avion de Charles, le personnage de son roman 14 paru aux éditions Minuit, dans l'agglomération de Jonchery-sur-Vesle au début de la Grande Guerre.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Jonchery-sur-Vesle

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

écartelé : au premier et au quatrième d'argent au lion de sinople armé, lampassé et couronné d'or, au deuxième et au troisième d'azur au lion couronné d'or.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. En liaison 1914 - Presse de la Cité, 1932. Edward Spears p. 371
  2. « Schéma départemental de coopération intercommunale de la marne » [PDF], Tout savoir sur votre SDCI, Association nationale des Pôles d'équilibre territoriaux et ruraux et des Pays (ANPP), (consulté le 19 juillet 2015), p. 2.
  3. « Arrêté préfectoral du 23 mai 2013 portant création du nouvel Établissement public de coopération intercommunale issu de la fusion de la Communauté de communes des Deux Vallées du canton de Fismes et de la Communauté de communes Ardre et Vesle », Bulletin d'information et recueil des actes administratifs de la préfecture de la Marne, no 5 ter,‎ , p. 5 (lire en ligne [PDF]).
  4. Almanach Matot-Braine de 1879, p225.
  5. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  6. « Liste des maires du département de la Marne » [PDF], Renouvellement des exécutifs locaux, Préfecture de la Marne, (consulté le 19 juillet 2015).
  7. « Marne > Jonchery-sur-Vesle (51140) », sur le site habitants.fr de David Malescourt (consulté le 1er mai 2012).
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. Barbelet Patricia. Notice no IA51000601, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 13 septembre 2013.
  13. « Paroisse Rives de Vesle », sur Diocèse de Reims (consulté le 13 septembre 2013).
  14. Notice no PM51001510, base Palissy, ministère français de la Culture. Consulté le 13 septembre 2013.