Jonchères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jonchère (homonymie).

Jonchères
Jonchères
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Drôme
Arrondissement Die
Canton Le Diois
Intercommunalité Communauté de communes du Diois
Maire
Mandat
Yann Fontaine
2014-2020
Code postal 26310
Code commune 26152
Démographie
Gentilé Jonchérois, Jonchéroises
Population
municipale
29 hab. (2016 en diminution de 19,44 % par rapport à 2011)
Densité 1,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 34′ 22″ nord, 5° 24′ 21″ est
Altitude Min. 719 m
Max. 1 560 m
Superficie 16,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte administrative de la Drôme
City locator 14.svg
Jonchères

Géolocalisation sur la carte : Drôme

Voir sur la carte topographique de la Drôme
City locator 14.svg
Jonchères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jonchères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jonchères

Jonchères est une commune française située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Poyols Rose des vents
Volvent N Beaumont-en-Diois
O    Jonchères    E
S
Chalencon Bellegarde-en-Diois Bellegarde-en-Diois

Jonchères se situe dans la vallée de la Béous, affluent de rive gauche de la Drôme. Le village se trouve sur la petite route sinueuse qui monte depuis Luc-en-Diois, à 8 km, vers le col de Prémol. Les communes les plus proches sont Poyols, Bellegarde-en-Diois et Volvent. Die, sous-préfecture, est à 25 km.

Histoire[modifier | modifier le code]

Affiche informant les habitants de la création d'une foire dans la commune de Jonchères en application de l'Ordonnance royale du 26 octobre 1834

Le nom du village, Jonchères, vient du latin joncus, lieu couvert de joncs.

En 2016, la commune comptait 32 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1698 (204 habitants). En 1789, il y avait 261 habitants, y compris enfants, domestiques et bergers. Le recensement constate que le nombre d’habitants varie annuellement en raison du nombre des domestiques et des bergers. Le recensement constate aussi que la plupart des maladies du lieu sont dues à « la mauvaise nourriture des habitants qui sont nés pauvres dans la plus grande partie. »

« Le sol ne produit que du blé, du seigle, des légumes et peu de foin n’y ayant aucun arrosage, ni aucune autre espèce de récolte. »

« Les montagnes sont garnies dans une grande partie de bois rabougris qui ne peuvent servir que pour le feu. On observe que la montagne du côté du couchant qui sépare la communauté de celle de Volvent est presque toute dégarnie de bois, extrêmement rampante, que la fonte des neiges et les grandes pluies commencent à faire des torrents qui emporteront dans la suite une très grande partie des bon fonds de la paroisse. »

C’est en 1836 que Jonchères a connu le maximum d’habitants, 339. Depuis, la population a diminué : 164 en 1901, 69 en 1936, 50 en 1975.

Dans les années 1800, Jonchères avait sa foire annuelle le 12 septembre. In 2017, un résident de Jonchères a trouvé dans un vide grenier un document original de 1835 au sujet de cette foire. Voici le texte de ce document : « Le public est prévenu, qu’ensuite de l'Ordonnance royale du 26 octobre 1834, il a été établi une Foire dans la commune de Jonchères, canton de Luc-en-Diois, qui aura lieu le 12 septembre de chaque année. La route de Die à Nyons, tracée dans cette commune et déjà praticable jusqu’auprès du village, rend le transport des marchandises tout à fait facile, et la position locale de Jonchères, relativement aux denrées et bestiaux dont les alentours abondent considérablement, offre, aux Marchands qui voudront bien venir tenir cette Foire, les avantages les plus lucratifs. Cette année il y aura plusieurs prix d’encouragement. »

Le document est daté le 20 août 1835, et signé par le maire, M. Garcin. Il a été imprimé par l’imprimerie de Jules Chevalier à Die.

Économie[modifier | modifier le code]

Le village de Jonchères (Drôme) dans les années 1900.

Les principales productions de la commune au XIXe siècle étaient le seigle, l’avoine, les noix et les pâturages.

Dans les années 1900, les fermiers autour de Jonchères commencent à planter de la lavande mais le dernier champ de lavande à Jonchères fut abandonné dans les années 2000. La lavande continue à être récoltée dans le reste de la Drôme.

En 2017, il ne reste qu’un fermier dans la commune avec son troupeau de moutons et chèvres. Il n'y a pas de commerce dans le village. L'ancien four du village a été transformé en petite pizzeria-restaurant, ouverte pendant les périodes de vacances. La moitié des maisons sont maintenant des résidences secondaires.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie de Jonchères
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Thierry Nodin    
mars 2008 2014 Joseph Fraboulet    
2014 En cours
(au 31 octobre 2014)
Yann Fontaine[1] SE Fonctionnaire

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 29 habitants[Note 1], en diminution de 19,44 % par rapport à 2011 (Drôme : +4,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
269246244275328339312308292
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
268264232207222217192178159
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1641471301069379696055
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
543950375035373737
2013 2016 - - - - - - -
3029-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vue générale de Jonchères
L'église de Jonchères

À proximité de Jonchères se trouve le chaos rocheux du Claps et son « Saut de la Drôme », site classé « patrimoine national. »

Belles balades dans toutes les directions : forêt domaniale du Claps, montagnes de Volvent, Montenier, de Proloubeau, de Boutarinard, col de Premol (964 m, point de vue).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jonchères sur le site de l'association des maires et présidents de communautés de la Drôme (consulté le 31 octobre 2014).
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :