Jonathan Schaeffer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Jon Schaffer.
Jonathan Schaeffer
Naissance
Toronto, Ontario (Canada)
Domicile Canada
Domaines Intelligence artificielle
Institutions Université de l'Alberta
Renommé pour Chinook (programme de dames), Polaris (logiciel)
Distinctions AAAI Fellow (2000)
Alberta Centennial Medal (en) (2005)

Jonathan Herbert Schaeffer (né en 1957) est un chercheur canadien spécialiste en intelligence artificielle, enseignant à l'université de l'Alberta et titulaire de la Canada Research Chair (en) en intelligence artificielle de cette université.

Il dirigea l'équipe ayant écrit Chinook, le plus fort programme de dames américaines. Schaeffer fait partie du groupe de recherche ayant créé Polaris, un programme jouant à la variante de poker connue sous le nom de Texas hold'em.

Formation[modifier | modifier le code]

Né à Toronto en 1957, il devint BoS en 1979 à l'université de Toronto ; en 1986, il reçut un Ph.D. en mathématiques à l'université de Waterloo. Schaeffer a atteint le niveau de maitre national d'échecs (lequel correspond à peu près au titre de maitre FIDE) vers 1980, mais n'a plus joué en compétition depuis cette époque.

Chinook[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chinook (programme de dames).

À partir de 1987, Jonathan Schaeffer dirigea l'équipe ayant écrit Chinook, un programme de dames américaines qui est le premier programme informatique à avoir gagné un titre de champion du monde dans une compétition d'un jeu stratégique abstrait. Il remporta ce titre en 1994 contre Marion Tinsley (mais cette victoire fut à l'époque considérée comme contestable, Marion Tinsley, déjà souffrant d'un cancer, ayant abandonné le match en cours de rencontre). En 2007, après 18 années de calcul, le programme démontrait que la partie est toujours nulle si aucun des adversaires ne commet d'erreur[1],[2], mettant en un certain sens un point final à la théorie de ce jeu.

Polaris[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Polaris (logiciel).

Jonathan Schaeffer est toujours membre du groupe de recherche sur la programmation du poker à l'université de l'Alberta, qu'il a dirigé jusqu'en 2004. Ce groupe a développé plusieurs programmes performants pour jouer la variante appelée Texas hold'em ; le premier et le plus général d'entre eux est Poki, qui utilise la méthode de Monte-Carlo pour choisir sa stratégie durant une partie. Plus récemment, le groupe s'est concentré sur la variante à deux joueurs (dite « Heads-Up »), développant une série de programmes qui approchent un équilibre de Nash pour ce jeu.

En juillet 2007, Jonathan Schaeffer annonça une compétition entre le plus récent de leurs programmes, Polaris, et deux joueurs professionnels, Phil Laak et Ali Eslami (en). Elle eut lieu à la conférence de 2007 de l'Association for the Advancement of Artificial Intelligence (AAAI), où se tenait également une compétition internationale de programmes de poker ; Polaris perdit d'une faible marge contre les humains, mais gagna la compétition entre programmes[3],[4]. En 2008, une version mise à jour de Polaris gagna contre une équipe de joueurs professionnels la deuxième compétition de poker hommes-machines[5].

Depuis 2012[modifier | modifier le code]

Depuis juillet 2012, Jonathan Schaeffer est doyen du département des sciences de l'université de l'Alberta ; il est par ailleurs membre fondateur de Onlea, une organisation à but non lucratif produisant de l'enseignement en ligne « de haut niveau de créativité et de qualité »[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Justin Mullins, « Checkers 'solved' after years of number crunching », NewScientist.com news service, (consulté le 20 juillet 2007)
  2. Delahaye JP, « La fin des dames anglaises ? », Interstices.info, 27/10/2009
  3. (en) « Polaris drawing professionals to a stand-still », University of Alberta: Express News,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Ryan Smith, « U of A researchers win computer poker title », University of Alberta: Express News,‎ (lire en ligne)
  5. (en)The Second Man-Machine Poker Competition
  6. (en)« About », Onlea Corporation (consulté le 10 octobre 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Schaeffer, Jonathan. One Jump Ahead:: Challenging Human Supremacy in Checkers, 1997, Springer, (ISBN 978-0-387-94930-7).

Liens externes[modifier | modifier le code]