Jonas de Gélieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jonas de Gélieu
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
ColombierVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Religion

Jonas de Gélieu (°  aux Bayards ;   à Colombier (Neuchâtel)) était un pasteur et apiculteur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonas de Gélieu est né aux Bayards comme fils du pasteur Jacques de Gélieu. Après des études à Bâle et Genève il reçoit en 1760 sa consécration comme ministre par la Vénérable Classe ou Compagnie des Pasteurs de Neuchâtel. Jonas de Gélieu a laissé de nombreuses lettres à Neuchâtel dans un fonds d'archives conservé aux Archives de l'État de Neuchâtel[1].

Entre 1760 et 1763 Jonas sert comme diacre et vicaire des paroisses du Val-de-Travers en collaboration avec le pasteur Frédéric-Guillaume de Montmollin à Môtiers. il y a aussi des rencontres avec Jean-Jacques Rousseau.

En 1763 il devient pasteur de la paroisse de Lignières. Il y ouvre une pension pour garçons et se consacre à l'apiculture. Jonas de Gélieu est considéré comme un des précurseurs de l'apiculture moderne. Il fait des études scientifiques et adhère à des sociétés savantes. Le 28 septembre 1778 il épouse Marguerite-Isabelle Frêne, fille du pasteur Théophile-Rémy Frêne de Tavannes. En 1790 Jonas devient pasteur de la paroisse de Colombier et Auvernier. En 1793 il reçoit sa sœur Salomé de Gélieu à la cure de Colombier, qui vient de Darmstadt où elle était préceptrice de la future reine Louise de Prusse.

En 1821 Jonas de Gélieu subit une attaque d'apoplexie. Après avoir appris à écrire avec la main gauche, il meurt en 1827 en remplissant ses devoirs de pasteur jusqu'à une seconde attaque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds : Archives de la société des pasteurs et ministres neuchâtelois (13e-20e) [16 mètres linéaires]. Cote : PAST. Neuchâtel : Archives de l'Etat de Neuchâtel. (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]