Jonas de Gélieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jonas de Gélieu
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
ColombierVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Jonas de Gélieu (°  aux Bayards ;   à Colombier (Neuchâtel)) était un pasteur et apiculteur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jonas de Gélieu est né aux Bayards comme fils du pasteur Jacques de Gélieu. Après des études à Bâle et Genève il reçoit en 1760 sa consécration comme ministre par la Vénérable Classe ou Compagnie des Pasteurs de Neuchâtel. Jonas de Gélieu a laissé de nombreuses lettres à Neuchâtel dans un fonds d'archives conservé aux Archives de l'État de Neuchâtel[1].

Entre 1760 et 1763 Jonas sert comme diacre et vicaire des paroisses du Val-de-Travers en collaboration avec le pasteur Frédéric-Guillaume de Montmollin à Môtiers. il y a aussi des rencontres avec Jean-Jacques Rousseau.

En 1763 il devient pasteur de la paroisse de Lignières. Il y ouvre une pension pour garçons et se consacre à l'apiculture. Jonas de Gélieu est considéré comme un des précurseurs de l'apiculture moderne. Il fait des études scientifiques et adhère à des sociétés savantes. Le 28 septembre 1778 il épouse Marguerite-Isabelle Frêne, fille du pasteur Théophile-Rémy Frêne de Tavannes. En 1790 Jonas devient pasteur de la paroisse de Colombier et Auvernier. En 1793 il reçoit sa sœur Salomé de Gélieu à la cure de Colombier, qui vient de Darmstadt où elle était préceptrice de la future reine Louise de Prusse.

En 1821 Jonas de Gélieu subit une attaque d'apoplexie. Après avoir appris à écrire avec la main gauche, il meurt en 1827 en remplissant ses devoirs de pasteur jusqu'à une seconde attaque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds : Archives de la société des pasteurs et ministres neuchâtelois (13e-20e) [16 mètres linéaires]. Cote : PAST. Neuchâtel : Archives de l'Etat de Neuchâtel. (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]