Jonas Favre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jonas Favre, né vers 1630 à Couvet et mort le à Neuchâtel, est un architecte actif également en Pays de Vaud et dans le canton de Berne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce maître maçon et architecte a connu un assez grand rayon d’action, travaillant dans la principauté de Neuchâtel, ainsi qu’au Pays de Vaud et dans le canton de Berne. Au nombre de ses principaux ouvrages il faut mentionner, à Neuchâtel même, les fontaines du Griffon et du Lion (1664)[1], la terrasse de la place des Halles 13 (1664-1665)[2], les anciennes maisons Montmollin (1685-1686) et Petitpierre (1687-1688). Mais on le rencontre aussi au temple de Couvet (1657-1658)[3], à Saint-Blaise, en 1660 à la maison «Maison Neuve», puis au temple (1662-1667)[4], au temple de Serrières (1666)[5], au nouveau château d'Oberdiessbach (1668-1670)[6], au temple de Môtiers (1669-1671) [7]au port de Grandson (1671), au couvent des dominicaines à Estavayer-le-Lac (1687-1688), à la maison Stürler à Cotterd (1689-1691), au temple de Villars-le-Grand (1689-1691) [8] où il a peut-être aussi élevé la cure[9], et à la maison Loys de Villardin à Moudon (1690). Il a aussi dressé le plan de distribution de la rue du Coq d'Inde à Neuchâtel (1684). Enfin, on lui doit aussi les plans du temple de Dombresson (avant 1694)[10].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.-A. Borel, selon les recherches d'Alfred Schnegg, archiviste,  : La vie de Jonas Favre, communier de Couvet, Société Neuchâteloise de Généalogie (SNG), liste des œuvres [1].
  • Jean Courvoisier, Les monuments d’art et d’histoire du canton de Neuchâtel, 1955-1968.
  • Guide artistique de la Suisse : Jura, Jura bernois, Neuchâtel, Vaud, Genève, vol. 4a, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 642 p. (ISBN 978-3-906131-98-6).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Guide 2011, p. 152, 156.
  2. Guide 2011, p. 154.
  3. Guide 2011, p. 193.
  4. Guide 2011, p. 169-170.
  5. Guide 2011, p. 166.
  6. (de) Jürg Schweizer, Armand Baeriswyl, Hans Braun, Georges Herzog et Barbara Studer Immenhauser, Les châteaux d’Oberdiessbach : Petits guide de la Société d'histoire de l'art en Suisse, vol. Série 104/1033, Berne, Société d'histoire de l'art en Suisse, , 100 p. (ISBN 978-3-03797-369-1).
  7. Guide 2011, p. 195.
  8. Marcel Grandjean, Les temples vaudois. L’architecture réformée dans le Pays de Vaud (1536-1798), Bibliothèque historique vaudoise, coll. « BHV 51 », , p. 121-124.
  9. Monique Fontannaz, Les cures vaudoises. Histoire architecturale, 1536-1845, Bibliothèque historique vaudoise, coll. « BHV 84 », , p. 70-73.
  10. Claire Piguet, « Favre, Jonas » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..