Jon Ferguson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jon Ferguson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nom de naissance
John FergusonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Site web

Jon Ferguson, né le à Oakland, est un écrivain, entraîneur de basket-ball et artiste peintre américano-vaudois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jon Ferguson naît le à Oakland, en Californie, dans une famille mormone[1].

Après des études de philosophie et d'anthropologie dans l'Utah, il part à la découverte de l'Europe en 1973. Il atterrit en Suisse le [1] et y devient joueur de basket-ball à Nyon, puis fréquente différents clubs de Suisse romande comme entraîneur. Parallèlement à l'enseignement de l'anglais et la peinture, il expose régulièrement à la Galerie Planque.

À partir de 1980, il tient une chronique dans le quotidien Le Matin ayant pour titre Au rebond, puis dans 24 Heures avec Ainsi parla Schmaltz et Schmaltz se prononce Zarathustra[1].

En 1998, il obtient le Prix Discover Great New Writers Series décerné par Barnes & Noble pour un des huit romans qu'il a publiés, Farley’s Jewel. En 2005, son premier roman, The missionary, paraît aux Editions Castagniééé en traduction française sous le titre de Le missionnaire.

Il habite à Morges depuis l'an 2000[2].

Il a deux enfants d'un premier mariage[2]. Son fils Jackson Ferguson, né en 1982[3], était également joueur de basketball[4].

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Prix "Discover Great New Writers Series" décerné par Barnes & Noble en 1998 pour son roman Farley’s Jewel.

Publications[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jean Ammann, « Portrait de Jon Ferguson – Nietzsche dans la raquette » Accès payant, 24 heures, (consulté le ), p. 24
  2. a et b Martine Rochat, « Un îlot de paix entre trains et voitures », La Côte,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Proballers, « Jackson Ferguson, joueur de basket », sur Proballers (consulté le )
  4. RTY, « En coulisses Une première féminine à Neuchâtel », L'Express,‎ , p. 23 (lire en ligne)