Jojitsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le bouddhisme image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le bouddhisme et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'école Jojitsu (成実宗, jôjitsushû?) est une des Six écoles de la Capitale du Sud de Nara.

Originaire de Chine, où elle est appelée Chengshizong[1], elle a été fondée au Japon par le religieux coréen Ekan et s'appuie sur l'étude du Satyasiddhiśāstra (« Traité de l'établissement de la vérité ») — en japonais Jōjitsuron (成実論?, « Traité sur la construction du réel ») — rédigé par Harivarman, un philosophe indien, au début du IVe siècle[2], [3]. Il s'agit d'une branche annexe du Sanron qui déclina rapidement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chengshizong » dans Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme, Paris, Éditions du Seuil, 2006, p. 131-132
  2. Louis Frédéric, Le Japon, dictionnaire et civilisation, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ , 1419 p. [détail des éditions] (ISBN 2-221-06764-9)
  3. « Satyasiddhiśāstra » dans Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme, Paris, Éditions du Seuil, 2006, p. 515