Joiz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joiz
Image illustrative de l’article Joiz

Création
Disparition
Langue Allemand, suisse allemand
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Statut Jeunesse nationale privée
Siège social Schärenmoosstr. 77
8052 Zurich
canton de Zurich
Tel : (41) (0)44 533 09 00
Email : info@joiz.ch
Site web www.joiz.ch
Diffusion
Analogique Cablecom
Numérique Cablecom
Satellite Non
Câble Cablecom
IPTV Sunrise TV, Swisscom TV

Joiz était une chaîne de télévision généraliste suisse alémanique commerciale privée à destination des adolescents et des jeunes (15-34 ans).

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

Joiz a commencé à émettre 24/24h en HD depuis le 28 mars 2011. Les concepteurs mettent en place l'idée de «Second screen» estimant que la majorité des jeunes regardent la télévision tout en étant sur internet. La chaîne permet donc le concept de regarder ses émissions en «cross media» tout en interagissant sur son site internet, sur le réseau mobile et les réseaux sociaux associés à la chaîne[1]. La chaîne est financée uniquement par la publicité. Pour son concept novateur, la télévision a notamment reçu en 2011 un «Swiss ICT Awards» concernant l'utilisation des TIC au sein de ses programmes[2].

Le , la chaîne commence à émettre en Allemagne avec son propre signal, Joiz Germany, en direction du public allemand. La chaîne allemande emploiera à son ouverture 50 personnes, diffusera son signal via satellite et sera basée à Berlin[3].

Le 22 août 2016, l'entreprise JOIZ Schweiz SA est placée en faillite au tribunal des faillites du canton de Zürich[4].

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Équipe dirigeante :

La chaîne a employé douze personnes à l'antenne. À sa fermeture, elle employait 75 personnes.

Programmes[modifier | modifier le code]

La majorité des programmes sont des jeux et des talkshows où les téléspectateurs peuvent interagir entre eux. La chaîne diffusait également des clips musicaux, des émissions consacrées à l'emploi des jeunes (Joizone Jobs), à la santé des jeunes (Joizone Health), une émission culinaire (Kochen mit Shibby) et une émission sur le cinéma (Cut) ainsi qu'une émission de téléréalité en partenariat avec la grande enseigne suisse Migros (M-Budget WG)[5]. Son émission "prime-time" était Noiz, émission satirique qui s'autoproclamait la "meilleure émission du monde".

Beaucoup d'émissions spéciales de la chaîne tournaient autour d'une identité visuelle d'un sponsor de manière détournée, des placements de produits, ou d'un concept tournant totalement autour d'un sponsor, ce qui a été pour la chaîne un bon moyen d'engranger des revenus, même si cela a pu être considéré comme peu éthique[6].

Audience[modifier | modifier le code]

L'audience cible était les adolescents. Sur les 15-24 ans, à son ouverture, la chaîne prévoit de passer de 0,9 % - 1,2 % à 2 % - 2,5 % en deux ans[7]. En 2015, elle ne communique plus que des chiffres sur les activités en ligne: comptes ouverts, visiteurs et suivis sur les réseaux sociaux[8].

Diffusion[modifier | modifier le code]

D'abord diffusée principalement sur internet sur des plates-formes de diffusion ad hoc telles que Zattoo, la chaîne est reprise dans l'offre de UPC Cablecom fin 2011 à la suite d'une décision du Tribunal administratif fédéral en 2010 obligeant l'opérateur câble a reprendre le signal de Joiz en analogique et numérique[9]. UPC Cablecom estimait que le contenu de la chaîne posait problème notamment du fait que des grossièretés étaient souvent prononcées à l'écran[10]. Elle a été aussi diffusée sur les réseaux ADSL de Sunrise TV et Swisscom TV dans toute la Suisse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Liip lance la chaîne TV Joiz «Second Screen», consulté le 30 octobre 2011
  2. Les «Swiss ICT Awards 2011» ont été décernés, consulté le 30 octobre 2011
  3. (de) Das gibt es bei „joiz“ zu sehen, Hamburger Morgenpost, consulté le 24 juin 2013
  4. (de) « Beim TV-Sender Joiz gehen die Lichter aus », Handelszeitung,‎ (ISSN 1422-8971, lire en ligne)
  5. Programme Joiz « Copie archivée » (version du 8 avril 2012 sur l'Internet Archive)
  6. (de) « Joiz ist tot und lebt weiter – auch in SRF-Formaten? », sur Aargauer Zeitung, (consulté le 24 août 2016)
  7. Facts, Joiz, consulté le 30 octobre 2011
  8. « FACTS & FIGURES » (consulté le 24 août 2016)
  9. UPC Cablecom must carry Joiz as analogue TV channel
  10. Darum will die Cablecom Joiz nicht aufschalten, 20 Minuten, consulté le 30 octobre 2011

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]