Johnny Griffith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johnny Griffith
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
DétroitVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument
Label

John Ellis Griffith Jr dit Johnny Griffith (Détroit, -Détroit, ), est un musicien afro-américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il apprend la piano et devient le claviériste de The Funk Brothers à la Motown.

Il joue aussi, entre autres, avec Marvin Gaye sur le titre I Heard It Through the Grapevine, avec The Four Tops sur I Can't Help Myself (Sugar Pie Honey Bunch), Stop! In the Name of Love de The Supremes ou Papa Was a Rollin' Stone de The Temptations.

Griffith jouait sur un piano Steinway, un orgue Hammond B-3, un piano électrique Wurlitzer, un Fender Rhodes mais aussi du célesta et du clavecin.

Son style influença Bud Powell, Glenn Gould et Oscar Peterson.

Il est mort d'une attaque cardiaque à l'hôpital de Détroit[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dennis McLellan, Johnny Griffith, 66; Played Keyboard for Motown Greats, in Los Angeles Times du 12 novembre 2002.

Liens externes[modifier | modifier le code]