Johnny Coles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johnny Coles
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Genre artistique

Johnny Coles (né le 3 juillet 1926 à Trenton, New Jersey et mort le 21 décembre 1997 à Philadelphia, Pennsylvania) était un trompettiste de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • The Warm Sound (Epic, 1961)
  • Little Johnny C (Blue Note, 1963)
  • Katumbo (Dance) (Mainstream Records, 1971)
  • New Morning (Criss Cross Jazz, 1982)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Geri Allen

  • Some Aspects of Water (Storyville, 1996)

Avec Tina Brooks

  • The Waiting Game (Blue Note, 1961)

Avec Gil Evans

  • New Bottle Old Wine (World Pacific, 1958)
  • Great Jazz Standards (World Pacific, 1959)
  • Out of the Cool (Impulse!, 1960)
  • The Individualism of Gil Evans (Verve, 1964)
  • Blues in Orbit (Enja, 1971)
  • Where Flamingos Fly (Artists House, 1971 [1981])
  • Farewell (Evidence, 1986 [1988])

Avec Booker Ervin

  • Booker 'n' Brass (Pacific Jazz, 1967)

Avec Astrud Gilberto

  • Look To The Rainbow (Verve, 1966)

Avec Grant Green

  • Am I Blue (Blue Note, 1962)

Avec Herbie Hancock

  • The Prisoner (Blue Note, 1969)
  • Fat Albert Rotunda (Warner Bros., 1969)

Avec Charles Mingus

  • Town Hall Concert (Fantasy, 1964)
  • The Great Concert of Charles Mingus (America, 1964)
  • Charles Mingus Sextet with Eric Dolphy Cornell 1964 (Blue Note, 1964 [2007])

Avec James Moody

  • Flute 'n the Blues (Argo, 1956)
  • Moody's Mood for Love (Argo, 1956)
  • James Moody (Argo, 1959)
  • Great Day (Argo, 1963)
  • The Blues and Other Colors (Milestone, 1969)

Avec Horace Parlan

  • Happy Frame of Mind (Blue Note, 1964 [1998])

Avec Duke Pearson

  • Hush! (Jazzline, 1962)
  • Honeybuns (Atlantic, 1965)
  • Prairie Dog (Atlantic, 1966)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]