John Strong (marin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

John Strong était un marin anglais qui, selon les Britanniques, aurait effectué le premier débarquement enregistré dans les îles Malouines[Note 1].

Strong, commandant du HMS Welfare, était parti d’Angleterre, en octobre 1689, à destination des ports chiliens et péruviens du Pacifique[1].

Il découvre le détroit entre les deux principales îles des îles Malouines[2], qu’il nomma détroit des Falkland en hommage à Anthony Cary, 5e vicomte de Falkland, un des propriétaire du Welfare. Plus tard, les Britanniques adoptèrent le nom de Falkland pour l'ensemble de l'archipel[3].

Le 27 janvier 1690, il réalise le premier débarquement enregistré dans les îles Malouines, afin de se ravitailler en phoques et en pingouins. L'expédition continua à travers le détroit de Magellan[2],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Des sources britanniques indiquent qu'il y avait eu d'autres débarquements précédemment comme, par exemple, l'équipage d'un navire de l'expédition de l'évêque de Plasencia, qui débarqua dans un endroit de la Grande Malouine que les marins espagnols nommèrent Puerto de las Zorrasle (Port des Renards) et où ils s’installèrent pendant depuis 10 mois.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Descubrimiento
  2. a et b (en) Robert K. Headland, A Chronology of Antarctic exploration, London, Quaritch, (ISBN 978-0-9550852-8-4)
  3. Hidalgo Nieto:112
  4. Goebel:135-136