John Sculley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Sculley
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Archives conservées par

John Sculley (né le à New York) fut le PDG d'Apple de 1983 à 1993, engagé par Steve Jobs, où il succéda à Michael Scott et Mike Markkula. Il provoqua en 1985 le départ de Jobs de l'entreprise qu'il a co-fondée, puis fut remplacé par Michael Spindler en 1994, puis Gil Amelio avant le retour de Steve Jobs en 1997.

Biographie[modifier | modifier le code]

La mère de John Sculley était une figure de l'Upper East Side à New York, et son père était un avocat d'affaires. Il a fréquenté les meilleures écoles dont l'université Brown et fait un MBA à Wharton.

Carrière[modifier | modifier le code]

Pepsi-Cola[modifier | modifier le code]

Ayant précédemment dirigé Pepsi-Cola, il y avait imposé le slogan The Pepsi Generation et permis à Pepsi de réduire son retard sur le leader du segment, Coca-Cola, notamment en introduisant un nouveau format plus grand alors que Coca-Cola ne vendait que des petites bouteilles. Il créa aussi les challenges Coca/Pepsi pendant lesquels les participants goûtaient à l'aveugle et décidaient quel soda était le meilleur.

Cela faisait de sa nomination à Apple un message fort au leader en informatique de l'époque, IBM.

Apple (1983-1993)[modifier | modifier le code]

Lorsque Steve Jobs, fondateur d'Apple, le rencontra pour le débaucher en 1983, il lui dit cette phrase célèbre : « Vous comptez vendre de l'eau sucrée toute votre vie ou vous voulez changer le monde avec moi ? ».

Deux ans plus tard, à la suite d'une forte baisse des ventes d'Apple[1], Sculley retirait tout rôle opérationnel à Steve Jobs, provoquant son départ de la compagnie peu après.

Devant son échec à faire progresser Apple, il quitte néanmoins la compagnie en 1993, quatre ans avant le retour de Steve Jobs.

Suite de la carrière[modifier | modifier le code]

J. Sculley a par la suite travaillé dans différentes sociétés des nouvelles technologies. Il a notamment co-fondé en 2014 la société Obi Worldphone

Cinéma[modifier | modifier le code]

Il est incarné par Matthew Modine dans le biopic Jobs réalisé par Joshua Michael Stern en 2013 et par Jeff Daniels dans Steve Jobs, film de Danny Boyle sorti en 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]