John Scott Haldane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haldane.

John Scott Haldane (3 mai 1860 - 15 mars 1936) était un physiologiste irlandais spécialisé dans la respiration.

Biographie[modifier | modifier le code]

Haldane était le fils de Robert Haldane, et son grand-père un évangéliste irlandais nommé James Alexander Haldane. Sa mère était Mary Elizabeth Burdon-Sanderson, la fille de Richard Burdon-Sanderson et la petite-fille de Sir Thomas Burdon. Son oncle maternel était le physiologiste John Scott Burdon-Sanderson. Il était le frère d'Elizabeth Haldane, de William Stowell Haldane et de Richard Burdon Haldane.

Il eut deux enfants de sa femme Louisa Kathleen Trotter, le scientifique J.B.S. Haldane et l'auteur Naomi Mitchison (en).

Travaux[modifier | modifier le code]

John Scott Haldane participa à de nombreuses recherches concernant la respiration. Il a notamment décrit un phénomène qui porte son nom, l'Effet Haldane.

Il est le fondateur du Journal de l'hygiène (The Journal of Hygiene).

Haldane fabriqua un appareil de décompression pour faciliter l'aide aux plongeurs profonds et établit, pour la Royal Navy en 1907, des procédures de décompression pour la plongée à l'air jusqu'à 200 pieds soit 65 mètres, après avoir fait de nombreuses expérimentations animales.

L'équation d'Haldane s’appuie sur la Loi de Henry. Il proposa une formule pour déterminer les coefficients de saturation des différents tissus de l'organisme : T : tension (i.e. pression) de gaz dans les tissus To : tension initiale TN2 : tension actuelle Tf : tension finale to : Période du compartiment t : temps actuel TN2 = To + (Tf - To) (1-0.5^{(t/to)})

L'équation d'Haldane est utilisée dans beaucoup de tables de plongée actuelles et d'ordinateurs de plongée actuels, même si un nombre croissant de modèles de décompression contredisent ses hypothèses (asymétrie des phénomènes de saturation, désaturation comme le protocole d'Hempleman et ceux de Thalmann, la prise en compte des bulles circulantes, VPM, RGBM ...).

Articles connexes[modifier | modifier le code]