John Pym

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pym.
John Pym
JohnPym.jpg

John Pym

Fonction
Député au Parlement du Royaume d'Angleterre (d)
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Court Parlement, Parlement stérile, 4e Parlement de Jacques Ier d'Angleterre (en), 1er Parlement de Charles Ier d'Angleterre (en), 2e Parlement du roi Charles Ier d'Angleterre (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Pym était un parlementaire anglais, né en 1584 à Brymore (Somerset) et mort le à Derby House.

Pym était un puritain (Puritan) farouchement opposé à l'Église catholique romaine et au développement de l'Arminianisme au sein de l'église Anglicane.

Il fut un des principaux opposants au Roi d'Angleterre Charles Ier. En 1628 il fut l'un des rédacteurs de la Pétition des droits (The Petition of Right).

Député le plus écouté de l'opposition parlementaire lors du Court Parlement, puis au début du Long Parlement, il fait voter la « Grande Remontrance » qui énumère les griefs contre la couronne. Le 4 janvier 1642, après sa condamnation pour haute trahison, le roi envoie ses soldats pour l'arrêter lui et quatre autres membres de la Chambre des communes. Mais, mis au courant, les cinq hommes parviennent à s'enfuir.

Lorsque la guerre civile anglaise commence en 1642, John Pym est impliqué dans la résolution des problèmes financiers du Parlement. A la tête du Comité de Sécurité créé le 4 Juillet 1642, il a été un des principaux organisateurs des prêts et des taxes dont le Parlement a besoin pour financer son armée et lutter contre le Roi. Il a négocié la Ligue solennelle qui a obtenu le soutien de presbytériens écossais.

John Pym est mort, probablement d'un cancer, à Derby House le 8 décembre 1643. Il fut enterré à l'Abbaye de Westminster, mais ses restes furent déterrés et enfouis dans une fosse commune à la suite de la Restauration anglaise de 1660.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]