John McGahern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John McGahern
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Mater Private Hospital (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Maddie Green (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinction
Prix irlandais PEN (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres réputées
The Barracks (d), The Dark (d), Amongst Women (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
The Grave of John McGahern and his mother Susan.jpg

Vue de la sépulture.

John McGahern est un écrivain irlandais ( - ). Né à Dublin, il grandit dans l'ouest de l'Irlande et fut diplômé de l'University College de Dublin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Les romans et nouvelles de John McGahern sont peuplés de personnages désenchantés par le nationalisme irlandais après l'indépendance de l'île. Leur amertume n'a d'égal que la sensation d'étouffement qu'ils expriment à travers la prose soignée de l'auteur. Le romancier apporte ainsi une large contribution au révisionnisme culturel irlandais et à la littérature irlandaise.

En 1990, John McGahern a reçu le prix littéraire Irish Times-Aer Lingus de la fiction pour son roman Amongst Women. Il a longtemps été considéré comme le maître contemporain de la nouvelle. La publication de The Collected Stories lui valut le qualificatif de prose leader en Irlande.

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Barracks (1963)
  • The Dark (1965)
  • The Leavetaking (1974)
  • The Pornographer (1979)
  • Amongst Women (1990)
  • That They May Face the Rising Sun (2001)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Nightlines (1970)
  • Getting Through (1978)
  • High Ground (1985)
  • Collected Stories (1992)

Pièce de théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Power of Darkness

Liens externes[modifier | modifier le code]