John Macoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Macoun
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Magheralin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
SidneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière Beechwood (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
MacounVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

John Macoun est un botaniste britannique, né le 17 avril 1831 à Magheralin dans le Comté de Down et mort le 18 juillet 1920 à Sidney en Colombie-Britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtient son Master of Arts à Syracuse. Il se rend en Ontario en 1850 où il exploite une ferme jusqu’en 1857. Il est instituteur jusqu’en 1874 avant de devenir professeur de botanique à l’Albert College de Belleville (Ontario) en 1868, puis professeur d’histoire naturelle de 1875 à 1879. Il devient botaniste pour le gouvernement du dominion en 1881 puis directeur-assistant et naturaliste pour le Bureau de recherche géologique en 1887. En 1888, il devient membre de la Société royale du Canada.

Alice Eastwood (1859-1953) lui dédie en 1913 l’espèce Oreocarya macounii de la famille des Boraginaceae.

Source[modifier | modifier le code]

  • Ray Desmond (1994). Dictionary of British and Irish Botanists and Horticulturists including Plant Collectors, Flower Painters and Garden Designers. Taylor & Francis and The Natural History Museum (Londres).

Macoun est l’abréviation botanique standard de John Macoun.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI