John Lyly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Lyly
Euphues the anatomy of wit.jpg

Page de garde de Euphues: L'Anatomie de l'Esprit de John Lily.

Fonction
député au Parlement du Royaume d'Angleterre (d)
Informations générales
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
dramaturge, écrivain, romancierVoir et modifier les données sur Wikidata

John Lyly (Lilly ou Lylie) (v. 1553) est un écrivain et dramaturge anglais, devenu favori de la Cour. Il est le créateur d'un style, l'euphuisme, qui se rapproche du style précieux français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le Kent, dans une famille d'humanistes, dont le plus célèbre est son grand-père William Lyly, John Lyly serait devenu étudiant au Magdalen College d'Oxford. Il rentra par la suite au service du comte d'Oxford, avant de devenir dramaturge pour la Cour.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En dehors de son œuvre dramatique, Lyly a acquis, de son vivant, la célébrité avec son roman Euphues. Nommé d'après cette œuvre, le style « euphuistique » se caractérise par l'abondance des ornements, le rythme de la phrase et le recours à l'allitération.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Euphues ou l'anatomie de l'esprit, 1578
  • Euphues et son Angleterre, 1580

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Campaspe, 1581
  • Sapho et Phaon, 1584
  • Endymion, 1586
  • Midas, 1590
  • Galatée, 1587
  • La Métamorphose de l'amour, 1601