John Ier Comyn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Ier Comyn
Fonctions
Seigneur de Badenoch
Biographie
Naissance
Décès
Enfant

John Comyn (Cumyn) (né vers 1215 - mort vers 1275) seigneur de Badenoch en Écosse. Il fut justiciar de Galloway en 1258[1],[2]. Il détient des domaines en Nithsdale[3] (Dalswinton, une place forte des Comyn[4],[5] et Duncow[6]) et en Tynedale[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

John est le fils de Richard (né en 1190/1194 † vers 1244/1249) et le petit fils par ce dernier de William Comyn, seigneur de Badenoch et de jure uxoris, comte de Buchan. Il succède à son oncle Walter Comyn, en 1258, comme seigneur de Badenoch, et il a comme successeur son fils John II Comyn, dit le "Red Comyn". John Ier est parfois connu sous le surnom de "Red Comyn", un surnom le plus souvent donné également à son petit-fils John III Comyn[7].

La famille Comyn détient le pouvoir effectif en Écosse de 1249 à 1255, pendant la minorité d' Alexandre III d'Écosse ; John n'eut qu'une courte influence[3]. Les Comyns sont exclus du pouvoir parAlan Durward, mais il y reviennent en 1257-8, avant de provoquer une forte réaction anglaise[3],[8].

John combat pour le compte du roi Henri III d'Angleterre lors de la Bataille de Lewes (1265), avec Jean de Bailleul et Robert Bruce l'Ainé[9] et il est fait prisonnier[10]. En 1267 il obtient la licence de fortifier le chateau de Tarset en Tynedale (actuellement Lanehead, près Hexham), d'Henri III[11] ; Tarset avait antérieurement détenu par Walter Comyn[12].

Il commence la construction du château de Blair avec une première tour en 1269[13]. La place est ensuite contrôlée par David (I) Strathbogie, comte d'Atholl[14].

Selon l'édition de 1911 de l'Encyclopædia Britannica, il meurt en 1274[15]. La date de 1277 est également avancée pour son décès.

Famille[modifier | modifier le code]

John Ier épouse en première noce une certaine Eva et ensuite sans doute Alice de Ross. Il eut un fils et quatre filles :

  • John II Comyn ;
  • une fille qui épousa le comte Alexandre MacDougall d'Argyll ;
  • une fille qui a épousé Sir William Galbraith, seigneur des Kyncaith ;
  • une fille qui a épousé le comte Galfrid de Mowbray ;
  • Euphémia qui épouse Sir Andrew Moray de Petty et Avoch, Justiciar d'Écosse.

Notes et références[modifier | modifier le code]