John Hollis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hollis.
John Hollis
Description de cette image, également commentée ci-après
(galerie photos sur Aveleyman)
Nom de naissance Bertie Wyn Hollis
Naissance
Londres (Fulham)
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 77 ans)
Londres
Angleterre, Royaume-Uni
Profession Acteur
Films notables Casino Royale
Le Frère le plus futé de Sherlock Holmes
Star Wars, épisode V
Rien que pour vos yeux
Séries notables Le Saint
Chapeau melon et bottes de cuir
Doctor Who

Bertie Wyn Hollis (connu comme John Hollis) est un acteur anglais, né le à Londres (quartier de Fulham), ville où il est mort le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, John Hollis contribue à quinze films, majoritairement britanniques ou en coproduction, depuis Casino Royale de Val Guest et autres (1967, avec David Niven et Peter Sellers) jusqu'à Superman 4 de Sidney J. Furie (1987, avec Christopher Reeve et Gene Hackman).

Entretemps, citons Le Frère le plus futé de Sherlock Holmes de Gene Wilder (1975, avec le réalisateur et Marty Feldman), Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque d'Irvin Kershner (film américain, 1980, avec Mark Hamill, Carrie Fisher et Harrison Ford) et Rien que pour vos yeux de John Glen (1981, avec Roger Moore interprétant James Bond, lui-même personnifiant Ernst Stavro Blofeld).

Pour la télévision, il apparaît dans trois téléfilms diffusés respectivement en 1958, 1995 et 1999 (dernier rôle à l'écran).

Mais surtout, il collabore à quarante-deux séries entre 1961 et 1996, dont Le Saint (deux épisodes, 1963-1967), Chapeau melon et bottes de cuir (quatre épisodes, 1963-1968, dont Les Cybernautes en 1965) et Doctor Who (épisode The Mutants, 1972).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

(séries)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. État-civil d'après la Wikipedia anglophone et Aveleyman.

Liens externes[modifier | modifier le code]