John Hogg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hogg.
John Hogg
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
J.HoggVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

John Hogg est un naturaliste britannique, né en 1800 et mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce professeur, passionné par l'histoire naturelle fait paraître de nombreux ouvrages sur les sujets les plus variés :

  • l’ornithologie (Catalogue of birds observed in South-Eastern Durham and in North Western Cleveland: with an appendix, containing the classification and nomenclature of all the species included therein, 1845 et surtout Classification of Birds; and particularly of the genera of European birds, 1846),
  • la botanique (A Catalogue of Sicilian Plants; with some remarks on the geography, geology, and vegetation of Sicily, 1842),
  • les éponges (On the action of light upon the colour of the river sponge, 1840),
  • les amphibiens (On the Classification of the Amphibia, 1839),
  • et même l'histoire.

John Hogg est devenu membre de la Royal Society le 20 juin 1839.

En 1860, Hogg ajoutait, aux trois règnes (animal, végétal, minéral) de Linné, un « quatrième règne de la nature » Regnum Primigenum, regroupant des êtres vivants, les protoctistes Protoctista, qui ne sont ni des animaux ni des vegétaux mais représentent les « premiers êtres » comportant les Protozoaires, ancêtres des animaux et les Protophytes, ancêtres des végétaux.

Publications[modifier | modifier le code]

Diagramme illustrant les quatre règnes de la nature selon Hogg (1860)

J.Hogg est l’abréviation botanique standard de John Hogg.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI