John Hind Farmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Farmer.
John Hind Farmer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Arme
Conflit

John Hind Farmer (-) fut, pendant la Seconde Guerre mondiale, un agent secret britannique du Special Operations Executive, qui fut chef du réseau FREELANCE, actif en Auvergne de mai 1944 à la libération.

Identités[modifier | modifier le code]

  • État civil : John Hind Farmer.
  • Comme agent du SOE, section F :
    • Nom de guerre (field name) : « Hubert »
    • Nom de code opérationnel : FREELANCE (en français INDÉPENDANT)

Parcours militaire : major

Biographie[modifier | modifier le code]

John Hind Farmer naît le à Londres.

Volontaire pour opération clandestine en France, il est parachuté le près de Cosne-d'Allier. Il vient former le réseau FREELANCE qui comprend aussi Nancy Wake[1], courrier, et Denis Rake, opérateur radio. Sa mission consiste à prendre contact, par l'intermédiaire de Maurice Southgate, chef du réseau Hector-STATIONER, avec Émile Coulaudon « Gaspard », chef des MUR (Mouvements unis de la Résistance) d'Auvergne.

Dès le , il se charge de parachutage d'armes pour le maquis du réduit de La Truyère (Cantal). Après l'attaque allemande du 21/22 juin, il s'occupe de parachutage d'armes pour des maquis de l'Allier, dans la région de la forêt de Tronçay.

Il prend part à la libération de Montluçon.

Après guerre, John Hind Farmer est membre des organisations suivantes :

  • Fédération Nationale Libre Résistance ;
  • Comité d'Union de la Résistance en Auvergne (CODURA) ;
  • Association de la Résistance et des Maquis du Cantal ;
  • Fédération des Mouvements Unis de la Résistance et des Maquis d'Auvergne.
  • Cadets de la Résistance d'Auvergne (membre d'honneur)
  • Branche en Suisse de la Royal British Legion.

Il meurt à l'âge de 95 ans, le à Saint-Julien-en-Genevois[2].

Décorations[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche John Hind Farmer : voir le site Special Forces Roll of Honour.
  • Michael R. D. Foot, Des Anglais dans la Résistance. Le Service Secret Britannique d'Action (SOE) en France 1940-1944, annot. Jean-Louis Crémieux-Brilhac, Tallandier, 2008, (ISBN 978-2-84734-329-8) / (EAN 9782847343298). Traduction en français par Rachel Bouyssou de (en) SOE in France. An account of the Work of the British Special Operations Executive in France, 1940-1944, London, Her Majesty's Stationery Office, 1966, 1968 ; Whitehall History Publishing, in association with Frank Cass, 2004.
    Ce livre présente la version « officielle » britannique de l’histoire du SOE en France. Une référence essentielle sur le sujet du SOE en France.
  • Lt. Col. E.G. Boxshall, Chronology of SOE operations with the resistance in France during world war II, 1960, document dactylographié (exemplaire en provenance de la bibliothèque de Pearl Witherington-Cornioley, consultable à la bibliothèque de Valençay). Voir sheet 30B, FREELANCE-GASPARD CIRCUIT.