John Hendley Barnhart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Hendley Barnhart, né le 4 octobre 1871 à New York et mort le 11 novembre 1949, est un botaniste et écrivain américain, spécialiste de la biographie des botanistes[1].

Barnhart est membre, depuis 1891, du Torrey Botanical Club dont il devient président en 1937. Il obtient son Bachelor of Arts en biologie à la Wesleyan University en 1893 puis, la même année, son Master et en 1896 son doctorat de la Columbia University. Il est nommé éditeur adjoint du journal du New York Botanical Garden (NYBG) en 1903. Il travaille aussi à l'édition du North American flora[2], une autre publication du NYBG, dans cet ouvrage, il est un ardent défenseur de l'American code of nomenclature. Barnhart est nommé bibliothécaire du NYBG, en 1907, après le départ à la retraite d'Anna Murray Vail. Il se marie et construit une résidence d'hiver en Floride, où il entreprend une importante collection botanique. Il revient dans le nord en 1914 et vit à Tarrytown, puis s'installe dans le Bronx. En septembre 1919, il dénonce dans le Journal of the New York Botanical Garden une liste de 14 biographies, de botanistes fictifs, publiées dans l’Appletons' Cyclopædia of American Biography:

« It is difficult to believe that, in this day of enlightenment, standard works of reference should contain purely fictitious accounts of scientists who, if they ever existed, certainly never did nor wrote those deeds and writings with which they are credited …  »[3]

Que l'on peut traduire par:

« Il est difficile de croire qu'en ces jours de savoir, des ouvrages de référence puissent contenir les biographies purement fictives de scientifiques qui, s'ils ont jamais existé, n'ont certes jamais fait ni écrit ce que l'on porte à leur crédit … »

Il cite ensuite les biographies de Giuseppe Igolino, Gustav Herman Kehr, Lorenz Wenceslas Kerckhove, Oläus Kjoeping, Alexander Daniel Koehler, Frederic August Lotter, Édouard Louis Mortier, Friedrich Wilhelm Nascher, Isidore Charles Sigismond Neé, Stanislas Henri de la Ramée, Édouard Sylvie, Gaston Louis Thibaudin, Jacques du Vivier et Charles Louis Auguste Wallerton.

Barnhart est l’abréviation botanique standard de John Hendley Barnhart.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gleaston, H. A. (1950). John Hendley Barnhart—An appreciation. Journal of the New York Botanical Garden, août: p. 173.
  2. New York Botanical Garden, North American flora, New York, 1910. (OCLC 610448645)
  3. John Hendley Barnhart, « Some Fictitious Botanists », Journal of the New York Botanical Garden 20 (September 1919): 171-81. (OCLC 1760026)