John Hales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Hales
John Hales.jpg
Portrait de John Hales (auteur inconnu)
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Autres informations
Religion

John Hales (1584–1656) est un clerc, écrivain et théologien anglais.

Né à Bath, Il a étudié et enseigné à Oxford[1]. Gentilhomme anglais, membre du Parlement et de la commission des « clôtures », il est un observateur privilégié des mouvements économiques de l'époque.

Principaux écrits[modifier | modifier le code]

  • Oratio Funebris habita in Collegio Mertonensi . . . quo die . . . Thomse Bodleio funus ducebatur, &c., Oxford, 1613.
  • A Sermon . . . concerning the Abuses of the obscure places of Holy Scripture, &c., Oxford, 1617.
  • Of Dealing with Erring Christians, sermon à St. Paul's Cross.
  • Of Duels, sermon à La Haie
  • The Way towards the Finding of a Decision of the Chief Controversie now debated concerning Church Government, &c., 1641, anon.
  • A Tract concerning Schisme and Schismatiques, ... by a learned and judicious divine, &c., 1642.
  • Of the Blasphemie against the Holy Ghost, &c., 1646.

Sources[modifier | modifier le code]

  • John Hales sur le Dictionary of National Biography, 1885-1900, Volume 24
  • John Hales sur Wikisource

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]