John Grisham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Grisham
Description de cette image, également commentée ci-après
John Grisham en 2008.
Nom de naissance John Ray Grisham
Naissance (67 ans)
Jonesboro, Arkansas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

John Grisham, né le à Jonesboro, dans l'Arkansas, est un écrivain américain, auteur de plusieurs romans policiers qui appartiennent au sous-genre du roman judiciaire, de récits qui décrivent le Sud rural des États-Unis et d'ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse.

Il est surtout connu pour ses romans qui ont été portés à l'écran, notamment La Firme (avec Tom Cruise et Gene Hackman), L'Affaire Pélican (avec Julia Roberts), L'Idéaliste (de Francis Ford Coppola, avec Claire Danes et Matt Damon), Le Client (avec Susan Sarandon et Tommy Lee Jones), Le Droit de tuer ? (avec Matthew McConaughey et Samuel L. Jackson) ou encore Le Maître du jeu (avec Dustin Hoffman et Gene Hackman).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents sont de modestes baptistes ayant eu cinq enfants, John étant le deuxième. Son père travaille dans la construction et dans les champs de coton. Après plusieurs déménagements, la famille s'installe en 1967 dans la petite ville de Southaven, du comté de DeSoto au Mississippi. Encouragé par sa mère, le jeune Grisham dévore de nombreux livres, dont ceux écrits par John Steinbeck, un modèle de clarté pour lui.

En 1977, Grisham est diplômé en sciences comptables de l'université d'État du Mississippi. Pendant ses études, il prend des notes dans un journal de bord, ce qui l'aidera dans sa future carrière littéraire. Après avoir obtenu une licence en droit du Mississippi School of Law en 1981, il se joint à un bureau d'avocats œuvrant dans la petite ville de Southaven. Après dix années à travailler pour celle-ci, il se concentre sur les cas criminels, tout en étant efficace dans les poursuites au civil.

En 1983, il est élu comme représentant à la Chambre des Représentants de l'État du Mississippi qu'il servira jusqu'en 1990.

En 1984, lors d'un procès, il entend le témoignage bouleversant d'une enfant de douze ans qui a subi un viol. Dans ses temps libres, il commence à écrire son premier roman où il explore l'hypothèse que le père de la jeune fille a tué les violeurs. Après trois ans de travail, Non coupable est proposé à plusieurs éditeurs, qui le rejettent. Wynwood Press décide de l'accepter et d'en publier 5 000 exemplaires en .

Immédiatement après la publication de Non coupable, Grisham commence à écrire l'histoire d'un brillant avocat fraîchement diplômé qui accepte l'offre irrésistible qu'une firme de Memphis lui fait, ne se doutant pas que celle-ci effectue des opérations illicites. Ce roman, La Firme, devient la meilleure vente de 1991. Grisham produit désormais un roman par an en moyenne, plusieurs étant de grands succès. À partir de 2001, il commence à écrire sur le Sud rural des États-Unis.

En 2010, il publie son premier ouvrage de littérature d'enfance et de jeunesse avec Théodore Boone, enfant et justicier. En , le classement de plusieurs magazines dédiés à l'édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, le place à la dixième place des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009[1].

En 1996, Grisham fait un retour dans l'arène judiciaire en défendant avec succès une famille dont le père est mort à la suite d'un accident ferroviaire.

La passion de Grisham pour le baseball - enfant, il rêvait de faire une carrière pro - transparaît dans son roman le plus intimiste, La Dernière Récolte, et dans sa participation aux activités de la Little League à Oxford dans le Mississippi et à Charlottesville en Virginie. Il a aussi fait du missionnariat au Brésil. Grisham se dit baptiste modéré.

Sa femme, Renee, ainsi que ses deux enfants, Ty et Shea, vivent avec lui dans une maison victorienne près d'Oxford. Il possède aussi une plantation près de Charlottesville.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Grisham est chrétien évangélique baptiste[2]. Il a décrit sa nouvelle naissance comme le moment le plus important de sa vie. Il a créé avec sa femme une structure «à la fois humanitaire et religieuse». Cette fondation, entièrement financée par ses droits d'auteur, contribue auprès de missionnaires baptistes au Brésil à l'achat de médicaments et à la construction de chapelles, cliniques et écoles[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Jake Brigance[modifier | modifier le code]

  1. Non coupable, Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1994 ((en) A Time to Kill, 1989), trad. Dominique Defert (ISBN 2-221-07390-8)
    Réédition, Pocket, coll. « Thriller » no 10043, 1996 (ISBN 2-266-06852-0)
  2. L’Allée du sycomore, Jean-Claude Lattès, 2014 ((en) Sycamore Row, 2013), trad. Dominique Defert (ISBN 978-2-7096-4622-2)
    Réédition, Le Livre de poche, coll. « Policier / Thriller » no 33774 , 20151996 (ISBN 978-2-253-09306-0)
  3. (en) A Time for Mercy, 2021

Série Lacy Stoltz[modifier | modifier le code]

  1. L'Informateur, Jean-Claude Lattès, 2017 ((en) The Whistler, 2016), trad. Dominique Defert (ISBN 978-2-7096-5070-0)
    Réédition, Le Livre de poche, coll. « Policier / Thriller » no 34926, 2018 (ISBN 978-2-253-23724-2)
  2. (en) The Judge's List, 2021

Série Bruce Cable

  1. Le Cas Fitzgerald, Jean-Claude Lattès, 2018 ((en) Camino Island, 2017), trad. Dominique Defert (ISBN 978-2-7096-6147-8)
    Réédition, Le Livre de poche, coll. « Policier / Thriller » no 35386, 2019 (ISBN 978-2-253-25987-9)
  2. Le Cas Nelson Kerr, Jean-Claude Lattès, 2022 ((en) Camino Winds, 2020), trad. Dominique Defert (ISBN 978-2-7096-6780-7)

Autres romans

Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse

Série Théodore Boone

  1. Théodore Boone, enfant et justicier, Oh !, 2010 ((en) Kid Lawyer, 2010), trad. Emmanuel Pailler (ISBN 978-2-36107-008-3)
    Réédition, Pocket Jeunesse no J2619, 2013 (ISBN 978-2-266-24587-6)
  2. L'Enlèvement, XO jeunesse, 2012 ((en) The Abduction, 2010), trad. Emmanuel Pailler (ISBN 978-2-84563-608-8)
    Réédition, Pocket no 14633, 2013 (ISBN 978-2-266-21146-8)
  3. Coupable ?, XO jeunesse, 2012 ((en) The Accused, 2012), trad. Emmanuel Pailler (ISBN 978-2-84563-609-5)
    Réédition, Pocket Jeunesse no J2621, 2013 (ISBN 978-2-266-24589-0)
  4. La Menace, XO jeunesse, 2013 ((en) The Activist, 2013), trad. Emmanuel Pailler (ISBN 978-2-84563-610-1)
  5. (en) The Fugitive, 2015
  6. (en) The Scandal, 2016

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • (en) Blood Drive, 2011
  • (en) Casino, 2011
  • (en) Fetching Raymond, 2011
  • (en) Fish Files, 2011
  • (en) Funny Boy, 2011
  • (en) Michael's Room, 2011
  • (en) Quiet Haven, 2011

Autres publications[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Adaptations de ses œuvres[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Film tiré d'une œuvre de John Grisham.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Larsson, Meyer and Brown were Europe's top authors in 2009, , The Bookseller.
  2. Jr. Dean Will Norton, christianitytoday.com, Conversations: Why John Grisham Teaches Sunday School, USA, .
  3. « La loi du plus lu », sur Libération.fr, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :