John Graunt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frontispice des tables de mortalité de John Graunt (1662).

John Graunt (né le 24 avril 1620, mort le 18 avril 1674) était un riche mercier londonien, surtout connu pour avoir été avec son ami William Petty l'un des premiers démographes.

Afin d'essayer de mettre au point un système pour prévenir l'apparition de la peste dans Londres, il analysa les registres de mortalité de la ville et se livra à la première estimation de la population d'une ville sur des bases statistiques. Ce travail lui valut d'être élu à la Royal Society en 1664.

Après quelques calculs sur une population de 100 individus « conçus et animés », il conclut que « sur ces cent individus conçus, il en survit, au bout de[1]... »

longévité effectif
...6 ans 64
...16 ans 40
...26 ans 25
...36 ans 16
...46 ans 10
...56 ans 6
...66 ans 3
...76 ans 1
...86 ans 0

On voit que cette table de mortalité repose sur une probabilité conditionnelle de survie P (être en vie à T+10 ans|on a survécu jusqu'à l’âge T), qui serait constante, c'est-à-dire indépendante de l'âge T : ici on a p ≈ 5/8. En outre, Graunt a arrondi aux nombres entiers car, écrit-il « ...les Hommes ne meurent pas selon des proportions exactes ni en fractions. »

Ouvrage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cité d'après Alain Hillion, Les Théories mathématiques des populations, coll. « Que sais-je »,‎ 1986 (ISBN 2-13-039-193-1), chap. 2258
  • (en) Informations (biographie, ouvrage, portraits, ...) sur le site d'Ed Stephen.