John Graham (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Graham et Graham.
John Graham
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Maître
Enfant
Kirill Dombrovsky (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

John D. Graham, né Ivan Gratianovitch Dombrowsky en 1886 à Kiev en Ukraine et décédé en 1961 à Londres en Angleterre, était un peintre américain d'origine ukrainienne appartenant à la peinture figurative moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan Gratianovitch Dombrowsky fait des études d'avocat à Kiev, avant de servir dans l'armée russe durant la Première Guerre mondiale. Il est ensuite emprisonné par le pouvoir bolchévique en 1918 comme contre-revolutionnaire. Il s'enfuit en Pologne, pays natal de sa mère, et émigre à New York aux États-Unis en 1920. C'est à cette époque qu'il se fait appeler John avant d'officiellement changer de nom en 1927 lors de sa naturalisation américaine.

Il démarre alors des études d'art à l'Art Students League of New York. En 1925, il déménage pour Baltimore avec sa troisième épouse, l'artiste Elinor Gibson. En plus de peindre, John Graham entreprend de collectionner l'art moderne européen de son époque et finance des artistes de la McMillan Gallery de New York. C'est à cette occasion qu'il met en avant Jackson Pollock, Willem de Kooning, Lee Krasner et Stuart Davis, à côté d'œuvre des grands maitres européens comme Pablo Picasso Henri Matisse, Georges Braque, Pierre Bonnard et Amedeo Modigliani.

John D. Graham est à cette époque considéré comme une figure tutélaire de l'expressionnisme abstrait américaine. Il pousse à la reconnaissance de Arshile Gorky, Willem de Kooning, Jackson Pollock, Lee Krasner, David Smith (à qui il a fait découvrir les travaux de Julio González, Dorothy Dehner, et Mark Rothko.