John Gilbert (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Gilbert.
John Gilbert
John Gilbert, by John Gilbert.jpg
Autoportrait, huile, 1872.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Brockley and Ladywell Cemeteries (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

John Gilbert (1817 - 1897) est un peintre, illustrateur et graveur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Gilbert est né le à Blackheath dans le Surrey en Angleterre[1].

Gilbert commence comme employé chez un marchand de biens. Par ailleurs, il apprend l'art de la gravure de reproduction de lui-même, et bien qu'il maîtrise l'aquarelle et l'huile, il ne parvient pas à entrer à la Royal Academy.

Autodidacte, il reçoit sa seule formation formelle du peintre George Lance[2]. Le mécène Thomas Sheepshanks et l'artiste irlandais William Mulready ont émis l'hypothèse que Gilbert a bien appris de lui-même la gravure sur bois.

Habile dans diverses techniques, Gilbert reçut au cours de sa carrière le surnom de « the Scott of paintings » (le Walter Scott de la peinture). Il est principalement connu pour ses dessins et ses gravures sur bois qu'il produisait pour The Illustrated London News.

Il expose à la Royal Society of British Artists à partir de 1836 et à la Royal Academy à partir de 1838.

Il commence à fournir des illustrations d'abord pour Punch, puis pour The Illustrated London News et The London Journal (en), pour lesquels il produit une grande quantité de gravures sur bois.

Il illustre aussi de nombreux livres, parmi les plus importants poètes anglais, dont l'œuvre complète de Shakespeare pour laquelle il compose près de 750 dessins originaux[3].

Il devient président de la Royal Watercolour Society en 1871[3].

Il expose environ 400 aquarelles et peintures dans différentes sociétés d'artistes.

En 1872, il est fait chevalier et est désormais appelé « Sir John Gilbert »[3]. Il est enfin admis comme académicien à la Royal Academy en 1876.

Le concours Gilbert-Garret Competition for Sketching Clubs — qui porte son nom et dont il est le premier président —, est inauguré en 1870 à la Saint Martin's School of Art[4].

Mort en 1897, John Gilbert est enterré aux cimetières Brockley et Ladywell (en), à Lewisham (dans le borough londonien de Lewisham).

Ouvrages illustrés[modifier | modifier le code]

Gilbert a notamment illustré :

  • William Shakespeare, Song and sonnets (Londres, S. Low, Marston, Searle, & Rivington, 1862)[5]
  • Charles Lamb, Tales from Shakspeare (Londres, Richard Clay & Sons, Bread Street Hill, 1866)

Près de soixante huiles sur toile de John Gilbert sont conservées dans les diverses collections nationales britanniques[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « John Gilbert (painter) » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) « Fiche de John Gilbert », sur Union List of Artist Names (consulté le 5 avril 2017).
  2. (en) Frederic George Stephens, « Gilbert, Sir John », dans Encyclopædia Britannica, Cambridge University Press, (lire sur Wikisource).
  3. a b et c (en) « Shakespeare Illustrated: The Artists: Sir John Gilbert ».
  4. (en) Art School Exhibitions.
  5. Song and sonnets de Shakespeare, illustré par Gilbert.
  6. (en) Œuvres de John Gilbert sur artuk.org.
  7. H. Monmouth Smith, « Eminent men of science living in 1807-8 », Journal of Chemical Education, vol. 18, no 5,‎ , p. 203 (DOI 10.1021/ed018p203).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :