John Foxe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Foxe
John Foxe from NPG cleaned.jpg

Portrait de Foxe dans l’édition de 1641 des Actes et monuments

Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Enfant
Samuel Foxe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

John Foxe est un ecclésiastique et théologien anglais né en 1516, à Boston (Lincolnshire) et mort le 8 avril 1587.

Pour son intérêt pour la doctrine naissante de Martin Luther, Foxe fut rejeté par l’Église anglicane, qui fit de lui un exilé. Il fut alors forcé de se retirer dans la ville suisse de Bâle, où il devint correcteur d’imprimerie.

Il ne rentra dans sa patrie qu’après la mort de la reine catholique Marie Ire d'Angleterre. Le duc de Norfolk, que Foxe avait élevé, devint son protecteur et lui procura une prébende. Cependant, il fut toujours rejeté par l’Église anglicane.

Son écrit le plus célèbre est Actes et monuments de l’Église (Londres, 1563, 1634 et 1850), qui raconte l’histoire de toutes les sectes, dans le sens de minorité religieuse, qui ont combattu les idées de l’Église catholique romaine depuis le Xe siècle. Ce livre énorme est souvent appelé le "Livre des martyrs'" et est aussi appelé, par les catholiques, la "Légende dorée de Foxe". Il y a aussi sa biographie, écrite par son fils, Samuel Fox. (ISBN 1417946113)

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Fernandes, Le Sang et l'encre. John Foxe (1517-1587) et l'écriture du martyre protestant anglais, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2013, 612 p. (ISBN 978-2-84516-521-2)