John Farris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Farris.
John Farris
Alias
Steve Brackeen
Naissance (81-82 ans)
Jefferson City, Missouri, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

John Farris, né en 1936 à Jefferson City dans le Missouri aux États-Unis, est un écrivain et un dramaturge américain, auteur de roman noir et de roman d’horreur. Il signe également des romans sous le pseudonyme Steve Brackeen

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1956, il publie son premier roman La Porte d'à côté (The Corpse Next Door). Puis, en 1957, il aborde le roman noir avec The Body on the Beach qu'il signe Steve Brackeen. Sous ce pseudonyme, il publie cinq romans dont en 1958 En férocité (Baby Moll) qui selon Claude Mesplède et Jean-Jacques Schleret rappelle Pendez-moi haut et court de Geoffrey Homes[1] et en 1959 Nid de rats (Danger in my Blood).

En 1959, il fait paraître Harrison High, premier volume d'une série de cinq romans très prisée par la jeunesse américaine[2]. Ce premier roman est adapté au cinéma sous le titre Because They're Young dans une réalisation de Paul Wendkos.

Par la suite, son œuvre relève de l'épouvante ou du policier fantastique traitant notamment de la télépathie et des pouvoirs supra-normaux. En 1976, il écrit The Fury (en) dont il signera l'adaptation pour le film de Brian De Palma Furie.

En 1967, sa pièce de théâtre The Death of the Well-Loved Boy est produite à Broadway.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Signés John Farris[modifier | modifier le code]

Série Harrison[modifier | modifier le code]
  • Harrison High, (1959)
  • The Girl from Harrison High, (1968)
  • Trouble at Harrison High, 1970)
  • Shadow on Harrison High, (1972)
  • Happy Anniversary, Harrison High, (1973)
  • Crisis at Harrison High, (1974)
Autres romans[modifier | modifier le code]
  • The Corpse Next Door, (1956)
    • La Porte d'à côté, Un mystère 1re série no 406, (1958)
  • The Long Light of Dawn, (1962)
  • King Windom, (1967)
  • When Michael Calls, (1967)
  • The Captors, (1969)
    • Drôles de dames, Un mystère 3e série no 56, (1970)
  • A Sudden Stillness, (1970)
  • Sharp Practice, (1974)
    • Pratiques douteuses, Lefrancq (1998)
  • The Fury (en), (1976)
  • Bad Blood, (1977)
  • All Heads Turn When the Hunt Goes By, (1977) (autre titre Bad Blood)
  • Shatter, (1980)
  • Catacombs, (1981)
  • The Uninvited, (1982)
  • Son of the Endless Night, (1984)
    • Le Fils de la nuit éternelle, Presses de la Cité (1986), réédition Pocket no 9005, (1989)
  • Minotaur, (1985)
  • Wildwood, (1986)
    • La Forêt sauvage, J’ai lu no 2407 (1988)
  • Nightfall, (1987)
    • L'Ange des ténèbres, Presses de la Cité (1987), réédition Pocket no 9028, (1990)
  • Scare Tactics, (1988)
  • The Axeman Cometh, (1989)
  • Fiends, (1990)
  • Demonios, (1991)
  • Sacrifice, (1994)
    • Sacrifice, Presses de la Cité (1996), réédition Pocket no 9201, (1998)
  • Dragonfly, (1995)
  • Soon She Will Be Gone, (1997)
  • Solar Eclipse, (1999)
  • The Fury and the Terror, (2001)
    • Terreur, Éditions Denoël, (2004)
  • The Fury and the Power, (2003)
    • Pouvoir, Éditions Denoël, (2005)
  • Phantom Nights, (2004)
  • Elvisland, (2004)
  • Avenging Fury, (2008)
  • You Don't Scare Me, (2007)
  • High Bloods, (2009)

Signés Steve Brackeen[modifier | modifier le code]

  • The Body on the Beach, (1957)
  • Baby Moll, (1958)
  • Danger in My Blood, (1958)
    • Nid de rats, Nuit no 15 (1963)
  • Delfina (1962)
  • The Guardians, (1964)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • I Scream. You Scream. We All Scream for Ice Cream.
  • Story Time with the Bluefield Strangler

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Transgressions: Volume Two

Pièce de théâtre[modifier | modifier le code]

  • The Death of the Well-Loved Boy, (1967)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. SN, voyage au bout de la Noire : inventaire de 732 auteurs et de leurs œuvres publiés en séries Noire et Blème p. 40
  2. Dictionnaire des littératures policières, volume 1, notice John Farris

Liens externes[modifier | modifier le code]