John F. Matthews

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John F. Matthews
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (81 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

John Frederick Matthews né le est un historien britannique. Il est spécialiste du Bas-Empire romain (late roman Empire).

Biographie[modifier | modifier le code]

John Frederick Matthews naît le [1]. Il obtient son master en histoire, puis son PhD de l'université d'Oxford en 1969[2].

De 1969 à 1996, il enseigne l'histoire de l'Empire romain à l'université d'Oxford. Par la suite, il rejoint l'université Yale, où il enseigne encore en 2017[3] en tant que professeur émérite[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Western Aristocracies and Imperial Court, A.D. 364-425
  • 1982 : (avec Tim Cornell) Atlas of the Roman World (traduit en neuf langues[4])
  • 1985 : Political Life and Culture in Late Roman Society
  • 1989 : The Roman Empire of Ammianus
  • 2000 : Laying Down the Law: A Study of the Theodosian Code
  • 2006 : The Journey of Theophanes: Travel, Business and Daily Life in the Roman East, Yale University Press (gagnant du James Henry Breasted Prize 2007 au titre de meilleur livre sur l'histoire avant l'an 1000[5])

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Matthews, John (1940-....) », BnF,
  2. a et b (en) « John Matthews », Yale University,
  3. (en) « Professor John Matthews », British Academy,
  4. (en) « John Matthews », Department of History, Yale University,
  5. (en) « James Henry Breasted Prize Recipients », American Historical Association,

Liens externes[modifier | modifier le code]