John Endecott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Endecott
JohnEndecottPortrait.jpg
Fonctions
Governor of the Massachusetts Bay Colony (d)
-
Richard Bellingham (en)
Richard Bellingham (en)
Governor of the Massachusetts Bay Colony (d)
-
Thomas Dudley (en)
Richard Bellingham (en)
Governor of the Massachusetts Bay Colony (d)
-
Thomas Dudley (en)
Governor of the Massachusetts Bay Colony (d)
-
Thomas Dudley (en)
Governor of the Massachusetts Bay Colony (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
signature de John Endecott
signature

John Endecott ( - , Boston), est un gouverneur colonial.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il avait épousé une cousine de Matthew Cradock. Il fut gouverneur de la Colonie de la baie du Massachusetts de 1629 à 1630, de 1644 à 1645, de 1649 à 1650, de 1651 à 1654 et de 1655 à 1664. Durant toute cette période, pratiquement la plus longue période qu’ait accomplie un officier de la Compagnie, il détenait à la fois l’autorité civile, judiciaire et militaire. En tant que responsable d'une des plus grosses colonies de la Confédération de Nouvelle-Angleterre, son autorité était même régionale, et à ce titre il joua un rôle décisif dans l’expansion du Comté d'Essex.

Endecott était un puritain zélé manifestant une dissidence avouée envers l’Église d'Angleterre : ne fit-il pas modifier le drapeau anglais parce qu'il voyait dans la croix de saint Georges un symbole de la papauté[1]? Il imposa aux femmes une tenue simple, sans ornements, et aux hommes d'avoir les cheveux coupés court. Il n'hésita pas à faire pendre quatre quakers qui, bannis de la colonie, y étaient pourtant retournés. Cette rigueur l'opposa fréquemment aux autres chefs de colonie de Nouvelle-Angleterre, empreints d'anticonformisme, comme cela devint manifeste après qu'il eut donné refuge au prêcheur dissident Roger Williams. Son expédition contre les Indiens en 1636 est considérée comme le début de la Guerre des Pequots, qui détruisit pratiquement la tribu autochtone du Massachusetts.

Endecott contribua à acclimater par ses vergers de nouvelles variétés de fruits, comme le poirier : l'un des sujets qu'il a plantés est encore visible à Danvers. Ayant découvert du minerai de cuivre sur ses terres, il fut aussi l'un des pionniers de l'extraction minière en Nouvelle Angleterre. Son nom a été gravé en 1652 sur un rocher du Lac Winnipesaukee par les arpenteurs de la Massachusetts Bay Company, afin de borner les marches septentrionales de la Colonie de la baie du Massachusetts.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Francis J. Francis J. Bremer, « Endecott and the Red Cross: Puritan Iconoclasm in the New World », Journal of American Studies, Cambridge University Press, vol. 24, no 1,‎ 1990), p. 5-22 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]