John Drew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Edward Drew (né le 30 septembre 1954 à Vredenburgh, Alabama) est un ancien joueur américain de basket-ball. Arrière/ailier issu de l'université Gardner–Webb, il joua durant 11 saisons en NBA.

Sélectionné par les Hawks d'Atlanta au 7e rang de la draft 1974, Drew eut un impact immédiat sur son équipe, avec des moyennes de 18.5 points, 10.7 rebonds par match et devenant le meilleur rebondeur offensif de la NBA lors de sa saison rookie ; Drew fut nommé dans la NBA All-Rookie Team pour ces performances. De 1974 à 1982, il évolua sous le maillot des Hawks, avec lesquels il fut à deux reprises All-Star, inscrivant plus de 20 points de moyenne par match à cinq reprises. Après avoir été transféré par Atlanta contre Dominique Wilkins, Drew joua trois saisons (1982-1985) avec les Jazz de l'Utah, terminant sa carrière avec un total de 15 291 points en carrière.

La carrière de Drew se termina prématurément à cause de sa dépendance à la cocaïne. Drew manqua 38 matchs lors de la saison 1982-1983 pour cause de cure de désintoxication[1]. Alors qu'on lui attribua le trophée de "Comeback Player of the Year" en 1984 pour avoir surmonté son addiction, Drew retomba dans ses travers en 1985 et fut banni de la NBA en 1986 pour violations multiples sur la politique d'abus de drogue de la ligue, notamment à cause de ses multiples arrestations pour possession de drogue. Il fut le premier joueur à être banni à vie de la NBA pour cette raison[2].

Drew vit à Houston, Texas, où Charles Barkley dit l'avoir rencontré et il ne serait plus dépendant à la cocaïne[3].

Records NBA[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]