John Craig (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Craig.
John Craig
Nom de naissance John Ernest Craig
Naissance
Peterborough, Ontario,
Drapeau du Canada Canada
Décès
Peterborough, Ontario,
Drapeau du Canada Canada
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture anglais canadien
Genres

John Craig, né en 1921 à Peterborough, en Ontario, et mort dans la même ville en janvier 1982, est un scénariste, un romancier et un auteur canadien de roman policier et de littérature d’enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’un journaliste sportif du Peterborough Examiner, il est élevé dans un milieu qui subit les contrecoups de la Grande Dépression. Enfant aventureux, il explore en canot, pendant sa jeunesse, les cours d’eau sauvages des forêts canadiennes.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il sert dans la Marine Royale canadienne. Démobilisé, il poursuit ses études supérieures à l’Université du Manitoba, puis à l’Université de Toronto, où il obtient un diplôme de maîtrise en Histoire. Il travaille ensuite dans le milieu des affaires de Toronto et commence à publier de façon occasionnelle des ouvrages de littérature d’enfance et de jeunesse concernant souvent la lutte contre le racisme.

En 1969, il écrit six des vingt-six scénarios de la série télévisée pour enfants canado-américaine Adventures in Rainbow Country (en) (1970-1971), située dans la région ontarienne du Lac Huron. Le succès remporté par la série convainc John Craig de se retirer du monde des affaires pour se consacrer à l’écriture.

Il se lance d’abord dans le roman policier humoristique avec I You Want to See Your Wife Again... (1971), œuvre traduite à deux reprises en France et adaptée en 1972 par Allen Reisner pour la télévision américaine sous le titre La Femme ou le Fric (Your Money or Your Wife). Il donne ensuite des suspenses, avant de publier des romans reprenant son thème de prédilection contre le racisme, dont un roman historique sur la tribu des Ojibway, The Last Canoe (1979), et un récit en partie autobiographique, Chappie and Me (1979), racontant le destin de Chappie Johnson, entraîneur d’une équipe de baseball composée de jeunes Noirs et d’un seul Blanc dans le Canada de 1939.

Ses deux recueils de nouvelles, How Far Back Can You Get? (1974) et Some of My Best Friends are Fishermen (1976), proposent des récits humoristiques dans l’esprit de l’écrivain canadien Stephen Leacock.

Il meurt d’une tumeur au cerveau à l’hôpital de Peterborough en janvier 1982.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

  • I You Want to See Your Wife Again... (1971)
    Publié en français sous le titre La Malle et la Belle, Paris, Gallimard, Série noire no 1533, 1972 ; réédition, Paris, Gallimard, Carré noir no 543, 1985
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre On a volé sa femme, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1569, 1979
  • In Concil Rooms Apart: a Novel of Suspense (1971)
  • Close Doesn’t Count (1975)
    Publié en français dans une autre traduction sous le titre Ils n’étaient pas ensemble, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1545, 1978

Autres romans non-policiers[modifier | modifier le code]

  • By the Sound of Her Whistle (1966), ouvrage romancé sur les bateaux à vapeur
  • The Pro ou Power Play (1968)
  • All G.O.D.’s Children (1975)
  • The Clearing (1975)
  • The Wormburners (1975)
  • Chappie and Me: an Autobiographical Novel (1979)
  • The Last Canoe (1979), roman historique sur les Ojibway

Romans de littérature d’enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Wagons West (1956), roman jeunesse sur la vie des pionniers de l’Ouest
  • The Long Return (1959)
  • No Word for Good-bye (1969), roman sur une amitié entre un jeune indien Ojibway et un enfant blanc
  • Zach ou Who Wants To Be Alone (1972), roman sur un orphelin, dernier membre de la tribu des Agawam tribe (en)
  • Superdude: a Novel (1974)

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • How Far Back Can You Get? (1974)
  • Some of My Best Friends are Fishermen (1976)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Ain’t Lookin’ (1981), adaptation théâtrale du roman Chappie and Me

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • The Noronic is Burning (1976), ouvrage sur la prévention des incendies en mer
  • Canada’s Olympic Chances (1976)
  • Archery is Fun! (1976), ouvrage pour la jeunesse
  • Baseball is Fun! (1976), ouvrage pour la jeunesse
  • Boy’s Gymnastics Are Fun! (1976), ouvrage pour la jeunesse
  • Girl’s Gymnastics Are Fun! (1976), ouvrage pour la jeunesse
  • The Year of Agony, 1910/1920 (1977), ouvrage sur la Première Guerre mondiale
  • Simcoe County, the recent past (1977), ouvrage historique sur une petite communauté de l’Ontario

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]