John Cordts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Cordts
Biographie
Date de naissance (82 ans)
Lieu de naissance Hambourg, Allemagne
Nationalité Drapeau : Canada canadien
Carrière
Années d'activité 1969
Qualité Pilote automobile
Équipe Paul Seitz
Statistiques
Nombre de courses 1
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

John Cordts, né le à Hambourg, Allemagne, est un pilote automobile canadien. Il a fait son apparition en F1 lors du GP du Canada 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant son enfance, John Cordts s'est beaucoup déplacé dans le monde: en effet, le Canadien a bien vécu au Canada, mais il est né à Hambourg. Il a ensuite grandi en Suède, puis lui et sa famille ont décidé de partir pour la Canada en 1955.

En 1969, il s'engage pour le GP du Canada 1969, au volant d'une Brabham BT23B privée de l'écurie Paul Seitz. Il se rate pendant les qualifications, en se classant 19e, l'équivalent d'avant-dernier. En course, il dut renoncer au dixième tour à cause d'une fuite d'huile, alors qu'il occupait l'avant-dernière place, devant l'autre un autre piloté privée du Canada, Al Pease, qui sera finalement disqualifié, car il était trop lent, au volant d'une Eagle privée de John Maryon. En dehors de la F1, il connut le succès dans les voitures de sports en Canada et aux États-Unis, avec une McLaren M2B lancée par l'écurie Dave Billes's Performance Engineering. Plus tard, Il court en Can-Am Series entre 1968 et 1974, au volant d'une McLaren-Chevrolet. Il était un des plus réguliers des pilotes de ce championnat. Son meilleur résultat était une deuxième place à Elkhart Lake, lors de la saison 1974. Mais au fil du temps, il perd de la crédibilité, à cause de ses nombreuses pistes. Il était, également, engagé dans le championnat Trans-Am Series, au volant d'une Pontiac Firebird, connue sous le nom de "Tirebird". Il reçut, en 2003, le Motorsport Hall of Fame Canadien pour sa carrière automobile sur les pistes.

Depuis, John Cordts a abandonné la carrière automobile pour s'intéresser à sa vie privée dans le Canada occidental où il est connu pour ses coupages de bois et la publication d'un autobiographie, Blood Sweat & Turnips.

Résultats en Championnat du Monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Saison Ecurie Châssis Moteur Pneus GP disputé Qualification Classement
course
Points Classement
championnat
1969 Paul Seitz Brabham
BT23B
Climax
4 en ligne
Dunlop Canada 19e Abandon
Fuite d'huile
0 n.c.

Notes et références[modifier | modifier le code]