John Cooke (pirate)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la piraterie
Cet article est une ébauche concernant la piraterie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

John Cooke ou Cook est un flibustier britannique du XVIIe siècle. On ne sait que peu de choses sur lui par rapport à d'autres pirates comme Barbe Noire ou Bartholomew Roberts.

Biographie et parcours[modifier | modifier le code]

On sait qu'en 1679, alors qu'il n'était encore qu'un capitaine marchand, il dût abandonner son navire sur l'île de Bonaire pour échapper aux Espagnols. Il joignit alors l'équipage d'un capitaine flibustier associé à Bartholomew Sharpe que John Cook suivit lorsqu'il rompit son association avec l'autre capitaine en 1681 pour quitter la mer du Sud et retourner aux Antilles.

John Cooke navigua ensuite parmi l'équipage du capitaine Wright puis du capitaine Ian Willems (dit "Yankey") dont il devint le quartier-maître et qui lui donna le commandement d'un navire qu'ils avaient pris. Malheureusement, les autorités françaises de Saint-Domingue lui confisquèrent le navire car il n'avait pas de lettre de marque.

Avec quelques hommes, Cook rejoignit le capitaine français Jean Tristan dont il vola le bateau, profitant d'une escale sur la côte ouest de Saint-Domingue. À l'aide de ce navire, il en captura deux autres dont l'un devint son navire personnel et qu'il rebaptisa le "Revenge".

Sa présence est signalée en Virginie en 1683.

Avec plus de 70 hommes sous ses ordres il captura un grand navire danois qu'il conserva sous le nouveau nom de "Bachelor's Delight", et à bord duquel il arriva en mer du Sud par le détroit de Magellan en 1684. Il s'associa ensuite avec John Eaton, un autre flibustier britannique.

John Cook, malade, mourut à bord du Batchelor's Delight, dans le golfe de Nicoya, près du cap Blanco au mois de juillet 1684.