John Collis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Collis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Dir. de thèse
Brian Hope-Taylor (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

John Collis, né le à Winchester (Royaume-Uni), est un archéologue et protohistorien britannique spécialiste de l'Âge du fer en Europe. Il est professeur émérite de l'université de Sheffield.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève au Pembroke College de l'université de Cambridge, John Collis a soutenu en 1975 une thèse sur les oppidums (Oppida: the beginnings of urbanisation in temperate Europe)[1], préparée sous la direction de Brian Hope-Taylor et publiée en 1984[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Spécialiste de l'Âge du fer européen, John Collis est notamment connu pour ses travaux menés en Auvergne, notamment sur le site celtique d'Aulnat, et pour ses recherches menées dans le cadre de l'association pour la recherche sur l’Âge du fer en Auvergne (ARAFA)[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive.

  • John Collis, Franco Nicolis et Mark Pearce (dir.), Summer farms : : seasonal exploitation of the uplands from prehistory to the present, Sheffield, Equinox Publishing, coll. « Sheffield archaeological monographs » (no 16), (ISBN 978-0-906090-55-8)
  • John Collis, Digging up the past. An introduction to archaeological excavation, Stroud, Sutton, (ISBN 0-7509-2737-2)
  • John Collis, Oppida. Earliest Towns North of the Alps, Sheffield, Department of Prehistory and Archaeology, University of Sheffield, (ISBN 0-906090-19-9)
  • John Collis, The European Iron Age, Londres, B.T. Batsford, coll. « Batsford studies in archaeology », (ISBN 0-7134-3451-1)
  • John Collis, Defended sites of the late La Tène in central and western Europe, Oxford, British Archaeological Reports, coll. « BAR. Supplementary series » (no 2),
  • John Collis, « Robert Périchon : une vision personnelle », dans Isabelle Chol (dir.), La Mémoire des lieux. Hommage à Robert Périchon (1928-1999), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, coll. « Erga » (no 8), , p. 38
  • John Collis, « Du IVe colloque de l’AFEAF à l’ARAFA et au XXVIIe colloque : l’archéologie de l’âge du Fer en Auvergne (1973–2003) », dans Christine Mennessier-Jouannet et Yann Deberge, L'archéologie de l'âge du fer en Auvergne : actes du XXVIIe Colloque international de l'Association française pour l'étude de l'âge du fer, Clermont-Ferrand, 29 mai-1er juin 2003, Lattes, Association pour le développement de l'archéologie en Languedoc-Rousillon, coll. « Monographies d'archéologie méditerranéenne », (ISBN 978-2-912369-13-0), p. 7-22

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collis 2006, p. 38.
  2. Collis 1984.
  3. Collis 2007.
  4. Benoit Ingelaere, « Le mystère des perles de Mandeure », sur actu.fr, (consulté le ).
  5. « Souvenirs des colloques de l'AFEAF - Le colloque de 2017 se tenait à Dole dans le Jura... », sur Association Française pour l'étude de l'Age du Fer, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]