John Clive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Clive
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
AngleterreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Autres informations
Site web

John Clive est un écrivain et un acteur anglais, né le à North London et mort le en Angleterre. Il est surtout connu pour ses best-sellers de fiction historique et sociale tels que KG200 et Borossa[1].

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Clive commence sa carrière d'acteur sur la scène West End à l'âge de quinze ans. Il joue notamment dans les pièces Absurd Person Singular (en), The Wizard of Oz (en), Under Milk Wood et The Bandwagon au Mermaid Theatre (en), ainsi que dans The Winslow Boy (en), Young Woodley et Life With Father (en).

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Au cinéma, John Clive a notamment prêté sa voix au personnage de John (Lennon) dans le film d'animation Yellow Submarine puis est apparu dans le film Orange mécanique, réalisé par Stanley Kubrick, où il incarne le comédien de théâtre provoquant Alex (Malcolm McDowell).

Littérature[modifier | modifier le code]

En 1977, Clive coécrit avec J.D. Gilman le roman historique KG200 au sujet d'une unité secrète de la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale[2]. Cet ouvrage devient un best-seller international[3]. Son œuvre suivante, The Last Liberator, sort en 1980 et reçoit des critiques positives[3]. Barbarossa, publié en 1981, est également bien accueilli[3]. En 1983, Broken Wings connaît un succès semblable à celui de KG200[3].

Clive coécrit Ark avec Nicholas Head en 1986 ; cette œuvre de fiction reçoit aussi des critiques positives[3]. Sa dernière œuvre, The Lions' Cage, paraît en 1988.

Mort[modifier | modifier le code]

Clive meurt après une courte maladie le en Angleterre, quelques mois avant son 80e anniversaire[4].

Filmographie incomplète[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

« Who Said Anything About the Law?: Part 1 »
« Who Said Anything About the Law?: Part 2 »
« Naught for Thy Comfort »
  • Rising Damp (1977–1978) : Gwyn / Samaritain
  • Odd Man Out (1977) : reporter de télévision
  • The Chiffy Kids (1978) : M. Melrose
  • Rings on Their Fingers (1978) : The Salesman
« Party Mood »
  • Leave It to Charlie (1979) : Andy Kirk
« Money, Money, Money »
  • The History of Mr. Polly (1980), saison 1, épisodes 2 à 4 : Hinks
  • The Nesbitts Are Coming (1980) : PC Emlyn Harris
« Moving Day »
« Look on the Black Side »
« Race Day »
« The Big Job »
« It's All a Game »
« Lady Windermere's Fan »
  • Screen One (1989) : Prudoe
« One Way Out »
« Surprise »

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Documentaires[5]
Scènes supprimées[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « John Clive - Obituaries - The Stage », .
  2. (en) Clive, John and Gilman J. D., KG 200 : a novel, Simon and Schuster (1977), 1–317 p..
  3. a b c d et e (en) Times (UK), « John Clive. Best seller listings », sur johnclive.net (consulté le ).
  4. (en) Ben Quinn, « Actor John Clive dies aged 79 | Stage | guardian.co.uk », The Guardian, Londres,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. a b c d e et f (en) John Clive sur l’Internet Movie Database.

Liens externes[modifier | modifier le code]