John Ciardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ciardi.
John Ciardi
Nom de naissance John Anthony Ciardi
Alias
John Anthony
Naissance
Boston, Massachusetts, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 69 ans)
Edison, New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Poète, romancier, étymologiste, professeur, éditeur, traducteur
Distinctions
Hopwood Award
Oak leaf cluster
Air Medal
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Mouvement Confessionnalisme, Black Mountain poets, formalisme
Genres
poèmes, science-fiction, essais

John Anthony Ciardi, né le à Boston et mort le à Edison dans le New Jersey, est un poète, traducteur, éditeur et auteur américain de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie au Bates College puis diplômé en 1938 de l'université Tufts. L'année d'après Ciardi reçoit un Hopwood Award pour ses poèmes par l'université du Michigan. En 1942 il rejoint United States Army Air Corps.

En 1954 il finit la traduction de l'Enfer de Dante en version américaine, plus tard Le Purgatoire en 1961 et Le Paradis en 1970. John Ciardi est le premier à faire cette traduction dans l'étymologie américaine.

En 1957 il est lauréat du prix de Rome américain (Rome Prize) en littérature.

Œuvres[modifier | modifier le code]

en français
  • L'Hypnoglyphe, 1954 ((en) The Hypnoglyph, 1953)
    Sous le pseudonyme de John Anthony
  • Les Robots meurent aussi, 1955 ((en) The bone that seeks, 1955)
    Sous le pseudonyme de John Anthony
en anglais
  • Divine Comedy de Dante (traduction complète)
  • Limericks, 1978 Isaac Asimov & John Ciardi
  • The Selected Letters of John Ciardi
  • Selected Poems, 1987 (University of Arkansas Press)
  • Good Words to You, 1987 (étymologie)
  • For Instance, 1979 (Poèmes)
  • A Third Browser's Dictionary , (Akadine Pr)
  • Stations of the Air: Thirty-Three Poems
  • How Does a Poem Mean?, 1959
  • Lives of X, 1971
  • I Marry You, 1958 (poèmes)
  • 39 Poems, 1959
  • The Reason for the Pelican, 1959 (poèmes)

Liens externes[modifier | modifier le code]