John Christopher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Christopher
Nom de naissance Sam Youd
Naissance
Lancashire, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 89 ans)
Huyton, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

  • Trilogie Les Tripodes

John Christopher, né Sam Youd le à Huyton dans le Lancashire et mort le (à 89 ans) à Bath[1] dans le Somerset, est un auteur britannique, célèbre avant tout pour ses écrits de science-fiction.

Carrière littéraire[modifier | modifier le code]

Sam Youd, en science-fiction, a surtout écrit sous le pseudonyme de John Christopher : cette part de son œuvre compte en particulier le roman pour adultes, Terre brûlée (titre original : The Death of Grass), ainsi que la trilogie Les Tripodes (titre original : The Tripods), destinée en revanche à un public adolescent.

John Christopher a remporté, en 1971, le "Guardian Award", ainsi qu'en 1976, le "Deutscher Jugendliteraturpreis" ("Prix d'Allemagne pour la Littérature de Jeunesse").

Sam Youd a écrit, outre "John Christopher", sous de nombreux autres pseudonymes : Christopher Youd, Stanley Winchester, Hilary Ford, William Godfrey, William Vine, Peter Graaf, Peter Nichols et Anthony Rye.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sam Youd est né dans le hameau de Huyton, près de Liverpool, dans le Lancashire. Son nom de famille, Youd, est d'origine souvent débattue : beaucoup avancent une source hollandaise - ou plutôt, flamande - mais le plus probable est qu'il s'agisse d'un vieux nom du Cheshire, attesté dès le XVIe siècle dans le nord de l'Angleterre.

À l'âge de dix ans, il s'installe avec sa famille dans le Hampshire.

Après avoir fait toutes ses études secondaires à la "Peter Symonds' School", dans la ville de Winchester (toujours dans le Hampshire), il fait son service militaire dans le Royal Corps of Signals, de 1941 à 1946.

En 1946, au sortir de l'armée, le jeune Sam Youd se voit décerner par la fondation Rockefeller une bourse littéraire récompensant le texte d'un roman qu'il présente - qui sera, en 1949, son premier roman publié : "The Winter Swan", ["Le Cygne d'hiver", inédit en français]. Il signera cette œuvre sous le pseudonyme "Christopher Youd".

Ce premier prix, et cette publication, lui permettront, dès lors, de se consacrer à l'écriture.

Il publie d'abord plusieurs nouvelles de science-fiction (et continuera d'en publier tout au long de sa carrière). Viennent aussi, sous divers pseudonymes, plusieurs thrillers, comédies et romans d'une facture plus "classique".

En 1966, il lui est demandé d'écrire pour la jeunesse. Deux ans plus tard, il met le point final à sa trilogie des Tripodes (Les Montagnes blanches, La Cité d'or et de plomb et Le Puits de feu) qui sera traduite en douze langues, et dont les deux premiers volets seront adaptés pour la télévision par la BBC en 1984-1985.

Onze autres volumes pour la jeunesse suivront, et parmi eux deux autres trilogies : Boule de feu, ainsi que - inédite en français - The Sword of the Spirits [L'Epée des esprits][2].

Le roman The Guardians (Les Gardiens, Duculot Travelling sur le futur), ouvrage primé en Angleterre, en Allemagne et aux États-Unis, a fourni en 1986 le feuilleton télévisé Die Wächter[3] produit par la société allemande Bavaria, qui a également tiré en 1987 le film Leere Welt[4] d'un autre de ses romans, Empty World.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Livres traduits en français uniquement[modifier | modifier le code]

  • 1956 : Terre brûlée (The Death of Grass)
  • 1962 : L'hiver éternel (The Long Winter)

Trilogie Les Tripodes[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Les Montagnes Blanches (The White Mountains)
  • 1967 : La Cité d'Or et de Plomb (The City of Gold and Lead)
  • 1968 : Le Puits de Feu (The Pool of Fire)

Trilogie Boule de feu[modifier | modifier le code]

  • 1987 : Boule de feu (Fireball)
  • 1983 : Nouveau monde (New Found Land)
  • 1986 : La danse du dragon (Dragon Dance)

Trilogie Les Tripodes[modifier | modifier le code]

Les Montagnes Blanches[modifier | modifier le code]

À quatorze ans, Will Parker aurait été Coiffé et serait devenu un homme. Il y aurait eu une grande fête au village, tout le monde se serait réjoui - et un Tripode serait venu… Les grosses machines étrangères connues sous le nom de "Tripodes" gouvernent la Terre depuis des centaines d'années. La plupart des adultes en sont esclaves, corps et âme. Soumis par la Résille d'argent qu'ils doivent porter sur la tête, ils se plient à la loi des Tripodes et les vénèrent. Mais Will, qui observe les gens autour de lui, à commencer par ses amis et sa famille, refuse cette fatalité. Décidé à échapper à son destin, il se lance dans une longue et dangereuse expédition pour rejoindre un groupe de rebelle d'humains non Coiffés, cachés dans les grottes des Montagnes Blanches.

La Cité d'or et de plomb[modifier | modifier le code]

Le jeune Will Parker a donc rejoint les rangs des rebelles qui se cachent dans la montagne. Nous le retrouvons ici chargé de s'introduire clandestinement chez les Tripodes pour y découvrir un moyen de combattre l'ennemi qui a colonisé la Terre. Avec lui et son compagnon, nous pénétrons dans la Cité où règnent une chaleur, une pesanteur et une tyrannie accablantes. Le voici aux ordres d'un de ces Maîtres vénérés qui ont réduit leurs esclaves humains à l'état d'animaux domestiques voués à une usure rapide. Le jour approche où, de toute façon, la race des hommes sera rayée de la surface d'une planète dont l'atmosphère lui sera devenue, à la lettre, irrespirable.

Le Puits de feu[modifier | modifier le code]

Le jeune Parker et ses camarades ont accompli leur mission de renseignement au cœur de la Cité des Maîtres, où les Coiffés sont esclaves. Les éléments qu'ils rapportent vont pouvoir permettre aux hommes libres d'envisager un soulèvement. La Résistance, sous les ordres du chef providentiel Julius, passe à l'attaque. Will, Henry et Beanpole vont - on s'en doute - payer, une fois de plus, de leur personne. Mais destruction d'un Tripode, capture des Maîtres qui le pilotent, et sabotage simultané des trois Cités ennemies : tels sont les objectifs qu'il faut atteindre.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Will Parker (le narrateur) : Fils d'un meunier anglais.
  • Henry Parker : Cousin et grand rival de Will.
  • Jean-Paul Deliet dit "Beanpole" ou "Zhanpole" : Jeune français féru de science.
  • Fritz Eger : Jeune allemand taciturne.
  • Julius : chef des hommes libres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. La trilogie The Sword of the Spirits comprend The Prince In Waiting [Le Prince à venir], publié en 1970, suivi de Beyond the Burning Lands [Au-delà des contrées en feu], publié en 1971; enfin, The Sword of the Spirits [L'Epée des esprits], publié en 1972.
  3. http://www.imdb.com/title/tt0298711
  4. http://www.imdb.de/title/tt0093398/

Liens externes[modifier | modifier le code]