John Caskey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
John Caskey
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
American School of Classical Studies at Athens (en) (-), université de Cincinnati (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maître

John Caskey, né le 7 décembre 1908 à Boston, Mass. et mort le 4 décembre 1981, est un archéologue américain, spécialiste du Néolithique et de l'âge du Bronze en Grèce.

Biographie[modifier | modifier le code]

John, dit Jack, Langdon Caskey a été directeur de l'American School of Classical Studies at Athens (en) de 1949 à 1959, puis professeur à l'université de Cincinnati de 1959 à 1979, où il a succédé à son maître Carl Blegen.

Il a d'abord assisté Carl Blegen dans ses fouilles sur le site de Troie (1932-1938). Il a dirigé des fouilles importantes à Lerne, en Argolide (1952-1958), puis à Agia Irini, sur l'île de Kéa.

Il a reçu en 1980 la Gold Medal for Distinguished Archæological Achievement décernée par l'Institut archéologique américain (Archaeological Institute of America).

Physiquement diminué[1], il ne survit pas beaucoup à son départ en retraite et meurt le 4 décembre 1981 ; il regrettait de ne pas avoir pu mener plus loin la publication des fouilles qu'il avait dirigées à Lerne et à Agia Irina, publication qui sera continuée après sa mort et jusqu'au XXIe siècle par ses disciples et continuateurs.

Publications[modifier | modifier le code]

  • (avec Carl W. Blegen et Marion Rawson), Troy. Excavations conducted by the University of Cincinnati. 1932-1938, Princeton, Princeton University Press.– Vol. 1. General introduction, the first and second settlements, 2 vol., 1950 ; Vol. II, Troy, the third, fourth, and fifth settlements, 2 vol., 1951 ; Vol. 3. Troy, the sixth settlement, 2 vol., 1953.
  • « Greece, Crete, and the Aegean Islands in the early bronze age », in ''The Cambridge Ancient History'' (en), vol. I, part II, ch. 26, 44 p., Cambridge University Press, 1965.
  • « Greece and the Aegean Islands in the middle bronze age », in The Cambridge Ancient History, vol. II, part I, ch. 4, 32 p., Cambridge University Press, 1966.
  • Direction de la publication de Lerna: a preclassical site in the Argolid: Results of excavations conducted by the American School of Classical Studies at Athens, American school of classical studies at Athens, 8 vol., 1969-

Seuls les deux premiers volumes ont été publiés de son vivant, en 1969 et 1971. Liste des volumes.

  • (avec E. T. Blackburn), Lerna in the Argolid: a short guide, American School of Classical Studies at Athens, 1997, 32 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il souffrait d'une sclérose latérale amyotrophique (maladie de Charcot ou de Lou Gehrig). Gerald Cadogan, texte cité en bibliographie, p. 3 : il s'agit de l'allocution qu'il a prononcée au service funèbre de J. Caskey le 10 décembre 1981 à Cincinnati.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) M. J. Mellink, « John Langdon Caskey (1908-1981) », The American Philosophical Society Year Book 1982, Philadelphia, 1983, p. 454-459.
  • (en) Gerald Cadogan, « Memorial Address for John L. Caskey », in Gerald Cadogan (dir.), The End of the Early Bronze Age in the Aegean, Leyde, Brill, 1986, p. 1-4 , avec une photographie de John Caskey lors de son dernier séjour à Kéa en septembre 1981 (en ligne).
  • (en) Jack L. Davis, « Caskey, John Langdon », in Nancy Thomson de Grummond (dir.), Encyclopedia of the History of Classical Archaeology, Routledge, 1996, p. 253 (en ligne).