John Blackwell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blackwell.
John Blackwell
John blackwell 1.jpg

John Blackwell en 2009.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Genre artistique
Site web

John Blackwell, ou John Blackwell jr né le 9 septembre 1973 à Columbia (Caroline du Sud) et mort le 4 juillet 2017[1], est un batteur américain de funk et de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Fils de John Blackwell Senior, batteur ayant notamment évolué avec The Drifters et King Curtis, John Blackwell étudie la musique à la prestigieuse école Berklee College of Music de Boston. Sa première collaboration importante a lieu avec le chanteur et musicien de jazz Billy Eckstine. De 1995 à 1998, il se produit avec le groupe Cameo, puis la chanteuse Patti LaBelle avec qui il enregistre sur scène le disque et le DVD Live! One Night Only.

De 2001 à 2004, il est le batteur attitré de Prince, qui opère alors un retour aux sources de la musique funk qu'il colore de sonorités jazz. John Blackwell occupe une place importante dans cette période du chanteur et instrumentiste américain, en témoigne le triple album One Nite Alone…Live! paru en 2002. Le batteur réapparaît à ses côtés en 2009 à l'occasion d'un concert donné en Suisse au festival jazz de Montreux, puis réintègre son groupe fin 2010. Il s'est par ailleurs produit avec Justin Timberlake, P. Diddy, Utada Hikaru et Maze.

Avec son propre groupe, The John Blackwell Project, il publie en 2009 le disque 4Ever Jia, en hommage à sa fille Jia disparue en 2004. Un fonds de soutien aux étudiants musiciens créé avec sa femme porte également le nom de son enfant, The Jia Kennie Blackwell Memorial Scholarship Fund.

Il compte à son actif deux DVD pédagogiques de batterie, Technique, Grooving and Showmanship et l'éponyme John Blackwell, parus chez Hudson. Il évolue avec une batterie Tama et des cymbales Zildjian.

Il meurt le 4 Juillet 2017 dans les bras de sa femme des suites d'une tumeur au cerveau diagnostiquée en 2016[2].

Équipement[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Dernier kit : Dixon Artisan

  • 20"x22" Bass Drum
  • 6.5"x13" John Blackwell Signature Snare Drum (JB1365)
  • 6.5"x10" Tom Tom
  • 7"x12" Tom Tom
  • 7.5"x13" Tom Tom
  • 14"x14" Floor Tom
  • 15"x15" Floor Tom
  • 16"x16" Floor Tom
  • 14"x20" Gong Bass Drum

Cymbales : Turkish

Baguettes : Regal Tip

Discographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En tant que meneur[modifier | modifier le code]

  • 2009 : 4Ever Jia.

Avec Prince[modifier | modifier le code]

Avec Patti LaBelle[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Live! One Night Only.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. mydaytondailynews.com, consulté le 5 juillet 2017.
  2. Juliette Geenens, « John Blackwell Jr. : le talentueux batteur de Prince est mort », sur Les Inrocks, (consulté le 17 juillet 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]