John Barbour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un poète
Cet article est une ébauche concernant un poète.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

John Barbour (né en 1320 et décédé le 13 mars 1395), est un poète écossais et la première voix littéraire importante à écrire en écossais, la langue en style local des Lowlands d'Écosse. Il tient une place, dans la tradition littéraire de la nation, semblable à la position que Chaucer, grossièrement son contemporain, occupe de façon indépendante vis un vis de la tradition en langue local en Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbour étudie à Oxford (1357-1365). Il devient ensuite Archidiacre de la Cathédrale Saint-Machar à Aberdeen et reçoit une pension du roi d’Écosse David Bruce pour son poème héroïque, Histoire de Robert Bruce, roi d’Écosse[1]. Il meurt en 1395, probablement à Aberdeen. Walter Scott en parle longuement dans l'Antiquaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 222

Liens externes[modifier | modifier le code]